Un labyrinthe… pour pièce de 10 cents !

Hpf8ddpknbynrfc4dcel

Difficulté:

Comment fabriquer un petit jeu / cadeau avec quelques chutes de bois


Voici un petit jeu en bois qui demande plus de patience que de réelles compétences techniques, et qui ravira les petits… comme les plus âgés !!!


Il s’agit donc de réaliser un labyrinthe tri-dimensionnel (si, si !) où faire circuler une pièce de 10 centimes d’euro : on fait rentrer la pièce par une extrémité de la boîte, et il faut réussir à la faire sortir de l’autre côté en manipulant la boîte dans l’espace.


Le labyrinthe est constitué d’un empilement de planchettes de faible épaisseur dans lesquelles sont découpés les chemins que peut emprunter la pièce de monnaie.

Matériel

Budget:

10 €

J’ai utilisé :

  • 5 planchettes de faible épaisseur (3 à 5mm), de 7 x 10 cm,
  • Éventuellement, une baguette en bois massif de 5mm d’épais pour faire le tour, de 15 à 25mm de haut (selon épaisseur des planchettes) par 40cm de long environ.

Et une pièce de 10 centimes d’euro bien sûr !!!

NB : Ce projet très peu cher peut être réalisé à partir de chutes de bois : récupérées dans votre atelier, achetées pour quelques euros en GSB voire trouvées dans une poubelle ou recyclées d’un autre objet.

Etape 1 : Découper 5 les tranches du labyrinthe

Svdbeqnzyimmj8jxuhxg


Pour ma part, les planchettes du labyrinthe sont issues du dos d’un vieux cadre photo : il s’agit d’une plaque de 3mm d’épais, ressemblant plus à du carton qu’à du bois (style “isorelle”), mais qui va très bien !

J’ai donc juste découpé ma plaque en 5 planchettes de 7 x 10 cm à la scie circulaire sur rail.
Bon, vu la faible épaisseur du bois, c’est un peu comme utiliser un marteau-pilon pour casser du sucre, mais ma scie étant guidée sur un rail, c’est jouable et rapide.
Sinon, on peut tout à fait s’en sortir avec une scie à main, ou même, si vous utilisez du “bois” d’aussi mauvaise qualité que le mien, un cutter guidé le long d’une règle métallique !

Etape 2 : Usiner les tranches du labyrinthe

Deux plaques sont laissées intactes : elles feront le sommet et la base du “sandwich” créant le labyrinthe.

Pour les trois autres, il faut reporter le dessin des “chemins” du labyrinthe, fourni en pièce jointe. Pour ma part, j’ai juste imprimé ces trois dessins que j’ai découpé et collés au scotch double face sur mes morceaux de bois.

A chaque angle du dessin, j’ai percé un trou de 6mm à la perceuse, puis j’ai relié chaque trou à la scie sauteuse avec la lame la plus fine possible : le contour n’a pas besoin d’être très précis ni très propre puisqu’il sera caché, il faut juste vérifier que la pièce de monnaie passe bien partout sans se coincer !

Etape 3 : Coller les tranches du labyrinthe

Ybogwpryluigipffciwv

Etape 4 : Créer un pourtour en bois massif

On pourrait très bien s’arrêter là, en ponçant bien les tranches de la “boîte” et en vernissant le tout, mais pour ma part, le bois utilisé étant vraiment de mauvaise qualité, j’ai ajouté une baguette de bois massif tout autour de la boîte.

Là encore, ce sont des chutes que j’ai utilisées, en choisissant des morceaux de bois exotiques un peu foncés, afin de contraster avec les planchettes.

J’ai découpé à la scie circulaire une baguette de 15mm de haut (= 3mm x 5 planchettes) par 5mm d’épaisseur : une longueur de 40cm m’a suffit pour en tirer les quatre morceaux nécessaires, en coupant chaque extrémité à 45° dans une boîte à coupe d’onglets pour faire de beaux raccords.

Le plus compliqué est de réaliser les “fentes” d’entrée et de sortie du labyrinthe ! : j’ai tracé précisément chaque fente, puis j’ai réalisé une série de trous avec une mèche de 3mm et j’ai enlevé le bois restant entre chaque trou au ciseau à bois.

La baguette est collée sur la boîte, puis le tout est poncé méticuleusement avant de passer au moins 3 couches de lasure incolore en égrainant bien le bois entre chaque couche.

Et voilà ! Ce projet m’a pris une après-midi, et j’ai même réalisé en fait deux labyrinthes en même temps, ayant suffisamment de bois pour cela !
…mais je n’en ai plus aucun en ma possession… ils ont tellement plus que je les ai déjà offerts ! 😉

Etape 5 : Pour aller plus loin…

Bien sûr, l’idée de ce labyrinthe est adaptable à l’infini !

D’abord, en modifiant éventuellement ses dimensions pour l’adapter à de plus grosses pièces ou à d’autres objets comme une bille ; mais aussi en modifiant le nombre et le dessin des “chemins” du labyrinthe, voire en changeant de matière : pourquoi ne pas utiliser du plexiglas pour les planchettes par exemple !

A vous donc de faire preuve d’imagination pour varier les plaisirs !

Modifier mon Tutoriel

Vous aimez ce tutoriel ?


Ipxav

07 juil. 2016 à 10:33

C'est très vicieux comme cadeau ! ça peut être aussi un porte monnaie pour faire des économies 😉

Merci Super tuto ! Quelle imagination j'adore !

leelas

07 juil. 2016 à 10:41

je trouve ça très chouette, mais ce qui torture ma cervelle de blonde c'est que pour “inventer” un labyrinthe différent de celui-ci (déjà tout mâché, merci !), et trouver les bonnes sinuosités… on fait comment ? il faut faire de savants calculs ?

Chapao

07 juil. 2016 à 10:42

Bonjour Leelas,

Ben, non, il n'y a pas vraiment de méthode, mais quand même quelques “règles” : par exemple, dans le modèle fourni, l'idée est de démarrer et de sortir sur le même niveau, donc :

ce niveau (appelons-le “1”) doit avoir 2 côtés qui ne communiquent pas entre eux (l'entrée et la sortie)

le niveau au dessus (“2”) ne sert que de passages entre le niveau “1” et le niveau “3” : un passage pour aller du niveau “1” au niveau “3”, et un passage pour redescendre du niveau “3” au niveau “1” (et accéder à la sortie).

enfin, le niveau “3” sert à faire le lien entre les deux côtés hermétiques du niveau “1”, avec ajout d'un petit “cul de sac” pour compliquer un peu le labyrinthe !


Donc, tu peux conserver ce concept, et ajouter une étape intermédiaire, soit 2 niveaux : un niveau avec deux “trous” de passages, et un niveau avec toujours 2 côtés qui ne se rejoignent pas ; et le dernier niveau “3” devient du coup le niveau “5” toujours pour finir par faire passer la pièce d'un côté à l'autre du labyrinthe avant de la faire redescendre vers la sortie.


Mais tu pourrais aussi choisir d'entrer au niveau “1” et de sortir au niveau “3”, sur la face opposée : du coup, tu peux exploiter toute la surface du niveau 1 pour faire naviguer ta pièce ; puis tu utilise le niveau “2” comme trou de passage pour rejoindre le niveau “3”, et enfin, tu peux naviguer sur tout ce niveau “3” avant de sortir !


Tu pourrais aussi choisir, au niveau “1”, de faire en sorte que ce soient les deux côtés longs qui ne communiquent pas (et non les deux côtés cours comme dans mon cas).


Et enfin, tu pourrais aussi simplement augmenter la surface des niveaux de ton labyrinthe, pour créer des cheminements plus longs !


En espérant que ces quelques pistes t'aident un peu… ce n'est malgré tout pas très facile, et il faut bien arriver à visualiser le parcours de la pièce dans l'espace…

leelas

07 juil. 2016 à 10:42

ouh la la ! merci pour ces explications, je vais les imprimer pour les avoir sous le nez quand je ferai le jeu… je crois que dans un premier temps je vais faire ton modèle ! je me ferai la main et je vais frimer un max avec ça !!!


Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Bricolage dans votre boîte mail




S'inscrire:



En cliquant sur s'inscire, vous acceptez de respecter les conditions générales d'utilisation de Oui Are Makers.

  • Vues: 639
  • J'aime: 3