Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Une “table à Pi / paillasse” !

Sauvegarder: 3 J'aime

Partager:

Difficulté:

Comment créer un petit espace de travail propre et stable pour vos expérimentations autour du port GPIO du RaspBerry Pi


Avec mon filleul de 14 ans, nous avons une passion commune : bidouiller autour du port GPIO de nos Raspberry Pi…
…et un défaut commun : transformer rapidement notre espace de travail en véritable Capharnaüm (et je reste poli… 😉 ) !!!
D’où l’idée d’organiser un peu tout cela en rassemblant le RPi et sa carte d’expérimentation sur une petite planche de bois… en route pour un tuto tout simple mais dont le résultat nous sert… tout le temps !

Matériel :

Budget : 1€

  • Nous avons utilisé :
  • – une chute de bois d’environ 20 x 15cm
  • – un kit “carte d’expérimentation + câble GPIO” acheté moins de 13€ sur Amazon
  • – une pile bouton de 3V type CR2032 (… pour tester nos Leds !!!)
  • – quelques vis / patins / tourillons…

Etape 1 : Construire la structure en bois

Nous avions dessiné un petit croquis autour d’une planchette de 20 x20cm, mais l’idée est de s’adapter à ce que l’on a, et nous sommes donc finalement parti sur un trapèze et une petite réglette pour en surélever l’arrière.

Un assemblage des plus simples : 3 vis et un peu de colle à bois !

Et pour le dessous, 4 patins en caoutchouc de récupération, pour éviter que notre “table à Pi” ne glisse trop facilement à l’usage.

Etape 2 : Placer les composants sur la “table à Pi”

Rien de bien compliqué : le tout étant de placer le Raspberry Pi et la carte d’expérimentation de façon à ce que le câble qui va relier les deux via le port GPIO se positionne facilement, et que les autres ports du RPi restent bien accessibles, sans oublier le slot de la carte SD !

Pour “fixer” le RPi, nous n’avions pas grand chose et le RPi en jeu n’avait pas de boitier… du coup, on s’est juste servi de 2 tourillons en bois… que l’on a taillé en pointe avec un taille-crayon pour que leur extrémité vienne se caler un peu à force dans les trous de fixation du RPi !!! Et ils sont juste collés dans des trous borgnes sur la “table à Pi”.

Ensuite, nous avons creusé une petite rigole avec un ciseau à bois pour venir y loger à force notre pile bouton afin qu’elle tienne verticalement… c’est une astuce de rien du tout, mais l’épaisseur de la pile correspond peu ou prou à l’écartement des “pattes” des leds, et c’est drôlement pratique pour vérifier leur fonctionnement ou différencier rapidement l’anode de la cathode… au lieu de râler des heures après un programme qui semble ne pas fonctionner !! 😉

Enfin, nous avons simplement collé la carte d’expérimentation avec le scotch double face déjà présent sur son dos.

Etape 3 : Fignoler le tout et s’en servir !

Ben oui, un peu de déco, ça ne peut pas faire de mal => hop !, un petit coup de pyrograveur pour “personnaliser” l’ensemble !!!

Et après le filleul, le parrain s’est mis à l’œuvre pour créer sa propre “paillasse” de laborantin ! 😉
Bon, son RPi avait un boitier, il a donc suffi de 2 petites vis à tête ronde pour profiter des rainures prévues à cet effet au dos du boitier qui s’y glisse donc en toute simplicité. Et par contre, pas de pile testeuse de leds… brevet / propriété privée de son filleul, les royalties étaient trop chères !!! 🙂

Voilà, à vous d’être inventifs pour ce premier bricolage très simple mais très utile autour du Raspberry Pi !

Modifier mon Tutoriel

Excellent!
C'est ce genre d'idée toute simple qui change la vie 🙂
Vous pourriez intégrer à la planche 2 ou 3 boutons et leds, pour ne pas avoir à les refaire à chaque développement..

Sauvegarder: 3 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Arduino et Porte automatique de poulailler
Arduino Matrice led avec MAX7219
Gestion des gpio du Raspberry Pi avec Python3.x

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers