fabrication de circuits imprimés facile

Yfbvdhgtskmk2bitg7ss

Difficulté:

Sans insolation, avec une imprimante laser ou photocopieuse.



Bonsoir tout le monde.
je vais vous donner ma méthode de fabrication pour des circuits imprimés.
J’utilise très peu de produits chimiques, juste du perchlo pour la gravure finale et des plaques
d’époxy avec simplement le cuivre (sans la résine).


Je commense à voir vos têtes… très sceptiques!!!!

Matériel

Xsuvyoqghxtflcu4ebz1

Budget:

15 €

J’utilise :-des feuilles de papier blanc assez épaisses et légèrement brillantes
-des plaques d’époxy cuivrées sans résine
-un vieux fer à repasser
-du perchlorure de fer
-le matériel courant du bricolo standard (scie, limes, petits forets, papier de verre…)

en options:- de la pâtes à étamer

Etape 1 : création du dessin et impression

Fsqfwfimwy1hxolr5nox


Je crée mes circuits par ordinateur (un peu comme tout le monde) lorsque le dessin est terminé
je l’imprime sur du papier blanc avec une imprimante laser, ou pour ceux qui ont une imprimante jet d’encre, on peut photocopier le dessin jet d’encre.
Une photocopieuse et une imprimante laser!

Etape 2 : On passe au pressing!!!

Après je prends le fer a repasser de madame (depuis c’est devenue le mien )et je repasse la feuille avec le dessin des pistes
sur le cuivre nu.
Explications: l’ancre pour imprimante laser est en fait de la poudre ( toner) qui est chauffer localement par le laser
et le fait fondre se qui le fait accrocher à la feuille.
En chauffant la feuille avec le fer a repasser , on chauffe l encre qui accroche également au cuivre.
Les plus attentifs vont me dirent: t es bien malin avec ton sandwich de feuille , d encre , de cuivre
et d’époxy!!!!
On voit sur la deuxième photos le papier qui est collé au cuivre, avec en transparence l’encre.

Etape 3 : On décole la tappiserie .

Oui oui c est vrai. Le truc c est qu il faut retirer le papier sans enlever l encre qui c’est dépose
sur le cuivre. Dans les premiers essais je retirai simplement la feuille ,mais les résultats étaient
Bof.
Le deuxièmes truc c est de plongé le tout dans de l eau chaude, ça ramolli le papier.
on a plus qu’à le peller et brosser légèrement le cuivre avec les pistes dessiner dessus par l encre.
laisser sécher , vérifier qu il ne reste pas de petites traces de papier entres des pistes.
le nettoyage terminé , on en profite pour repasser au stylo indélébile quelles piste qui on un peu souffert .

Etape 4 : La gravure.

Et hop dans le perchlorure de fer pour la gravure du cuivre.
Pas besoin là encore de grosses installations, un petit bac en plastique fait très bien l ‘affaire.
Premières photos:la gravure au bout de 4min.
Photos suivante: la gravure terminée , environ 8 minutes.

Pour les petits circuits, j utilise un bocal remplis a la motier de perchlo et un couvercle bien
hermetique, et je secoue le tout energiquement, la gravure ce fait en une a deux minutes, pas de taches.

Etape 5 : Les finitions.

Hoxbmpdry0g2driar5rz


On enlève l’encre avec de l ‘acétone ou du solvant à vernis à ongles.
Étamage avec de la pate à étamer Castolin (en vente au rayon plomberie du castobrico du coin) , un cout de décapeur thermique pour faire fondre la pâte et c’est étamé.
Là, dernier nettoyage, on peut y aller , çà craint plus rien avec la protection en étain.
Pour la fin , perçage, soudage, testage ,……….en gros Prototypage!!!!!!!!

Etape 6 : Epilogue

Voila , en espérant que cela vous donnera l’envie de faire des circuits imprimés, le plus dur est de trouver le bon papier, ne pas hésiter à recommencer si lorsque l’on enlève le papier si l’ encre n’attache pas bien au cuivre .
Avec l’experience on arrive a affiner le processus.

Les quelques avantages: plus economique, on peut recuperer des cutes d epoxi ou les circuits ratés des autres,
on peut se tromper, un coup d acetone et op! Y a plus rien, c est plus ecolo et quand on a pris le
coup de main c est plus rapide.

@+

Sources:


Vous aimez ce tutoriel ?


Ipxav

07 juil. 2016 à 10:25

Super, où achètes tu tes plaques de cuivre ?

guillaume faye

07 juil. 2016 à 10:28

non c'est pas du miracle. Par contre c'est vrai qu'il faut prendre le cout de main , mais ca vient vite..et la plus c'est que tant que l'on a pas gravé, on peut reprendre le processus, ca coute juste le papier

Pour le papier , j 'ai plus emballage , c'était un papier épais d'assez bonne qualité, trés légèrement glacé , le papier photos j'ai pas essayé…..si qlq veut tenter.

j'ai acheté ca aussi:

http://www.ebay.fr/itm/181431235736?_trksid=p2060353.m1438.l2649&var=480403890050&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT

mais pas encore testé.


Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Technologie dans votre boîte mail




Oh ça buzz

+ de 1 000 vues pour fabrication de circuits imprimés facile


S'inscrire:


  • Vues totales: 5587
  • Vues uniques: 2010
  • J'aime: 12