Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Comment utiliser les restes de laine pour feutrer une fleur

Sauvegarder: 4 J'aime

Partager:

Difficulté:

Si vous crochetez ou tricotez, vous connaissez certainement ce problème: quoi faire de tous ces restes de laine?

Et, avouez, le plus souvent on les jette... 

Dernièrement on voit des suggestions d'utilisation intéressantes apparaître sur internet. Les gens les utilisent comme bourre, gardent dans des bocaux pour plus tard et juste parce que c'est tout simplement joli...

Je vous propose une façon complètement différente de leur donner une seconde vie et je suis sûre qu'elle va vous plaire!

Nous sommes le pays de feutrage. La France est connue dans le monde entier pour ses bérets mais y a-t-il beaucoup de makers qui utilisent ce procédé au quotidien?... Pourtant, le résultat est sublime, vous allez voir. J'ai utilisé les restes de laine pour créer des accessoires pour 2 de mes créations récentes, je vais vous les montrer plus tard. L'un d'eux est une fleur que j'ai utilisé comme fermoir pour mon gilet au crochet réalisé avec la Petite Laine de We are Knitters et l'autre est une broche avec une rose que j'ai utilisé pour fermer mon gilet tricoté en Bergereine de Bergère de France. Et c'est cette laine que je vais utiliser dans mon tutoriel.

P.S.: ce tutoriel est mon idée originale, je vous prie donc de mentionner mon nom et de donner le lien vers ce tutoriel si vous l'utilisez.

Matériel :

Budget : 0€

  • 1 support broche (optionnel)
  • 1 bâton fin (optionnel)
  • 1 serviette
  • 1 papier bulles
  • 1 aiguille à coudre ou un pistolet à colle
  • ciseaux
  • liquide vaisselle ou savon liquide
  • restes de laine (100% laine)

Etape 1 : Choix de laine

Comme vous avez compris, nous utiliserons les restes de laine pour ce projet, vous pouvez donc utiliser les marques et les coloris de votre choix, selon les travaux en cours. 

Il est plus facile d'utiliser:

-la laine type We are Knitters ou Wool and the Gang.

-les fils 100% laine

J'ai travaillé avec Bergereine (50% laine, 50% coton). J'ai dû donc retirer tout le coton. C'est le fil 4 plis, j'ai séparé chaque bout en 4 fils et ai retiré 2 fils de coton de chacun de ces 4 fils (voir la démo  vidéo).

Il est plus facile de travailler avec la laine à feutrer prête à l'emploi (plus facile si vous débutez aussi), bien-sûr, mais ici on parle récup et 0 gaspillage. Si vous utiliser la laine à carder, utilisez celle pour le feutrage au savon (mouillé) et pas à sec. C'est la laine en mèche (roving) pas encore filée.

J'ai utilisé 3 coloris (brique, violet, vert) mais 1 seul suffit.

Etape 2 : Mes fleurs feutrées

Voici une autre broche rose en Bergereine que j'ai créée pour fermer mon gilet.

J'ai utilisé les restes de la Laine Fine (We are Knitters) pour customiser mon gilet et feutrer une fleur qui sert à fixer les liens du laçage.

Etape 3 : Préparer la laine

Une fois la laine et le coton séparés, commencez à rendre la laine moins compacte. Faites gonfler les fibres avec vos doigts pour rendre la laine plus aérée jusqu'à ce qu'elle ressemble à l'ouate. Séparez les fibres pour les effilocher. Voilà ce que vous obtiendrez.

Etape 4 : Préparer la laine (Démo vidéo)

Etape 5 : Mélanger la laine

J'ai mélangé la laine brique et violette pour créer une couleur dégradée.

Etape 6 : Étaler la laine

Mettez le papier bulles sur le plan de travail, bulles vers le haut.
Commencez à disposer la laine en cercle (en partant du centre vers les bords, comme des rayons). Si vous travaillez avec la laine à feutrer, prélevez de petites quantités de laine, fines et longues, de la mèche en tirant dessus. Veuillez à ce qu'il n'y ait pas de trous.

Etape 7 : Démo vidéo

Disposez plusieurs couches de laine, superposez les petits bouts afin que la laine se mêle et les fibres s'accrochent au feutrage plus tard. Essayez d'étirer les bouts pour qu'ils soient plus longs. 

Etape 8 : Mouiller la laine et commencer à feutrer

Remplir un récipient d'eau chaude. Ajouter du liquide vaisselle ou du savon liquide.

Commencer à mouiller la laine en versant de petites quantités d'eau dessus. Vous pouvez utiliser un pulvérisateur. Veuillez à ce que la laine ne bouge.

Quand la laine est suffisamment mouillée, recouvrez-la de papier bulles et commencez à feutrer en effectuant des mouvements circulaires tout en exerçant une légère pression. Toujours sans bouger la laine. Si vos doigts ne glissent pas assez facilement, mouillez-les légèrement de temps en temps.

Continuez longtemps pour que les fibres commencent à s'accrocher, à s’emmêler.

Soyez patients. 

Etape 9 : Enrouler et continuer de feutrer

Étalez une serviette sur le plan de travail.

Mettez la future fleur dans le papier bulles dessus.

Enroulez le tout dans la serviette. Vous pouvez utiliser un bâton rond pour vous aider.

Travaillez comme si vous étaliez la pâte au rouleau.

Essayez de ne pas déplacer (froisser ou plier) la laine afin de ne pas déformer le rond.

Effectuez les mouvement de va-et-vient plusieurs fois pour feutrer la laine (100 à 300 fois)

Etape 10 : Tourner et continuer

Tournez et continuer de feutrer. Pour bien feutrer, effectuez au moins 100-300 mouvements avant de tourner et continuer l'opération. Répéter plusieurs fois.

Etape 11 : Retirer le papier bulles

Déroulez, ouvrez le papier bulles et vérifiez doucement si votre rond s'y détache. Si vous voyez que le tissu n'est pas encore formé ou pas encore solide, continuez de feutrer (voir étapes précédentes). Si c'est bon, placez le rond directement sur la serviette, pliez la serviette pour recouvrir le rond, enroulez et continuez de feutrer sans papier bulles.

Le rond va rétrécir petit à petit. Sortez-le systématiquement pour vérifier son état. Tournez de temps en temps et continuez de feutrer pour qu'il garde sa forme ronde.


Etape 12 : Feutrer dans les mains

Une fois que le tissu est bien solide, sortez-le de la serviette.

Mouillez en plongeant dans l'eau chaude savonneuse, essorez, frottez comme si vous faisiez la lessive tout en tournant.

Travaillez la laine de cette façon. Ça va rétrécir petit à petit. Veuillez que le rond garde sa forme régulière. Vous pouvez l'enrouler dans vos mains et frotter ainsi ou le frotter dans la serviette. Continuez jusqu'à ce que ce soit sec. Renouvelez l'opération si besoin (mouiller) jusqu'à l'obtention d'un rond d'épaisseur souhaitée.

Le rond obtenu n'est pas parfait car on travaille avec des bouts de laine.

Etape 13 : Découper

Découpez le rond obtenu en spirale.

Mouillez encore et frottez pour améliorer la forme de la bande obtenue et pour que la découpe soit moins visible.

Etape 14 : Former la rose

Enrouler la bande sur elle pour former une rose.

Coudre à la base ou coller à l'aide d'un pistolet à colle.

Etape 15 : Feutrer la feuille

Feutrer la feuille de la même façon.

Etape 16 : Erreurs et correction

Ici vous pouvez voir que j'ai retiré la feuille et commencé à feutrer dans les mains trop tôt. La feuille a perdu sa forme mais on peut toujours corriger les erreurs et utiliser la pièce obtenue.

Une pièce ratée peut se transformer ainsi en quelque chose de beau.

N.B.: suite à un problème technique les photos ne s'affichent pas toujours dans l'ordre.

Etape 17 : Fabriquer une broche

Vous pouvez fixer la fleur au support broche.

Etape 18 : Fixer la feuille à la fleur

Sur l'envers cousez ou collez la feuille à la fleur.

N.B.: suite à un problème technique les photos ne s'affichent pas toujours dans l'ordre.

Etape 19 : Le résultat final

Savourez le résultat obtenu!

Sources :

Ce tutoriel fait partie de ma participation au Challenge des Makers 2019 dans l'équipe  #OuiAreNaturElles. Vous pouvez voir la courte présentation de l'équipe sur notre page ici ou plus en détails ci-dessous:

Oui are NaturElles (j'avoue, on se maquille un peu mais tout en restant naturelles), 3 filles russes qui aiment la nature. 

J'ai fait connaissance avec l'équipe passionnée de OAM en 2017, à Maker Faire à Paris où j'ai animé un atelier pour eux et cette année enfin j'ai pu former une équipe et l'inscrire au Challenge des Makers. Je vous la présente (pardonnez-moi cette indiscrétion, mais je commence par moi-même):

Je suis Eléna L. (Naturofils), la capitaine. Linguiste dans la vraie vie, j'enseigne les langues. Passionnée de toute sorte de loisirs créatifs, je crochète ma nature et l'éternise dans mes tutoriels. Même si le nombre de magazines anglophones où je les vois publiés grandit, mon rêve est de me réaliser en France, le pays où je vis.

Lara (Le Monde de Lara) dessine depuis qu'elle est toute petite. Très modeste malgré sa formation aux Beaux-Arts, elle donne une âme à tout ce qu'elle touche: peinture, vitrail, céramique, tout loisir créatif... Son côté artistique se manifeste dans tout.

Eléna S. (Brodauthie), médecin auparavant, a retrouvé ses rêves d'enfance: arts et littérature. Depuis elle enchaîne leur réalisation: licence en langues, guide-conférencière. Elle brode son univers haut en couleurs tantôt avec les mots, tantôt avec les fils. Broderie de tous les genres est son dada, son repos et son travail en même temps.

Nous avons beaucoup de choses en commun et l'art en est une. Tout loisir créatif que nous pratiquons est un art pour nous. La création nous unit lors des ateliers communs parfois.

La nature est souvent présente dans nos créations et nous inspire.

Elle est importante pour tous les êtres vivants et c'est pour cela que la préserver est primordial pour nous. La réutilisation créative fait donc partie de notre quotidien, naturellement.

Nos objectifs pour ce challenge? La créativité, la réutilisation au maximum, l'inventivité (l'innovation est ce que nous recherchons toujours dans tout ce que nous créons, que ce soit des loisirs créatifs que nous maîtrisons bien ou ceux que nous découvrons). Tout ceci avec une touche  girly car nous sommes naturELLES, une touche russe car Oui are RUSSES et, bien-sûr, personnelle car Oui are rUSses – nous sommes NOUS, nous sommes ce que nous faisons. Nos créations sont notre deuxième nature.

Voilà pourquoi le thème que nous avons choisi pour le Challenge des Makers est Notre Nature.

Et je vous rappelle ce qu'il veut dire pour nous:

  • Avant tout, la nature au sens propre. Elle fait souvent partie de nos créations. Qu'y a-t-il de plus beau qu'une fleur, que cette nouvelle vie qui naît quand elle éclot?

  • Mais cette vie est fragile, comme tout être vivant, comme notre monde. C'est pour cette raison que notre priorité est de contribuer à la préservation de ce don précieux – cette nature, notre maison. Cela veut dire, la récup au maximum.

  • Et puis, enfin, derrière ce que nous faisons il y a nous, nos caractères, nos vies, nos envies, notre âme, NOTRE nature. Ce que nous faisons montre ce que nous sommes, c'est notre monde, notre univers que nous ouvrons à vous.


Sauvegarder: 4 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Bonnet de bébé lutin
Coiffe médiévale facile avec récup’
Un porte clefs malin

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers