Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Terminal uart sans fils

Sauvegarder: 0 J'aime

Partager:

Difficulté:

sans fils et portable avec un raspberrypi et l ‘écrant 7″ 800*480 officiel.


Bonjour à tous , voici un tuto sur une utilisation de l ‘écran officiel du rapberrypi.
J ‘ai gagné le mien grâce au concours raspberry de OAM. J’en profite pour remercier tous les personnes qui on lu mes tutos , mais également tout le staff de OAM et aussi les sponsors et en particulier KUBII.
Bon , le tuto :
Depuis quelques temps, j utilise des sondes à base d’esp8266 et j ‘en ai éparpillé un peu partout. Pour surveiller leur fonctionnement et les paramétrer, j ‘utilise une liaison uart (ttl) avec un convertisseur usb série connecté à un pc. Cela m’oblige à transbahuter mon ordi à l ‘extérieur, à prévoir où le poser ………enfin c’est pas pratique.
Comme j’avais un raspberry en rab (ca veux dire pas en utilisation permanente..:) )et l’écrant 7″ je me suis dit , y a moyen de faire un truc portable plus pratique.

Matériel :

Budget : 1€

  • -1 raspberrypi (a+, b, b+, 2)
  • -1 écran tactile 7″ 800×480 (KUBII.fr)
  • -1 convertisseur usb-uart ( http://fr.aliexpress.com/item/CP2102-USB-2-0-to-TTL-UART-Module-6Pin-Serial-Converter-STC-Replace-FT232-Module/1859102520.html?spm=2114.06010108.3.1.tf1Rm4&ws_ab_test=searchweb201556_1,searchweb201644_5_79_78_77_82_80_62_81,searchweb201560_1 )
  • -1 carte de gestion d’alimentation ( http://fr.aliexpress.com/item/LiPo-Rider-Pro-development-board-Stable-5V-USB-power-supply-regardless-of-source-POW12059P/1855452128.html )
  • -1 batterie (récupérée d’une tablette hs)

Etape 1 : Assemblage


Pour l ‘assemblage de l ‘écran et du raspberry , je joint la notice trouvée sur le site d’élément14 . Je n’ai pas eu de problèmes particuliers, la notice et bien documentée.
Le montage de la batterie sur la carte ce fait grâce à du double faces. j ‘ai également ajouté un petit panneau solaire , mais celui-ci n ‘est pas obligatoire.
Et voilas, vous voyez rien de bien difficile.
Bien-sure , connectez le convertisseur sur un port usb du rpi.

Etape 2 : Premier démarrage

Pour préparer le raspberry , je vous redirige vers les excellents articles du blog Framboise314 ( http://www.framboise314.fr/preparer-la-premiere-carte-sd-de-framboise314-un-os-raspbian-pour-mon-raspberry-pi/ )
si vous utilisez les derniers images de raspbian , les drivers de l ‘écran sont déjà intégrés.
Pour les premiers réglages je vous conseil d’utiliser un clavier et une sourie, ça sera plus pratique que l ‘écran tactile seul.
normalement les drivers du convertisseur usb serie sont déjà intégrés, pour le vérifier, ouvrez un terminal dans l ‘écran et rentrez lsusb comme commande,une ligne mentionnant le driver cp2102 doit apparaitre.

Nous allons maintenant installer gtkterm qui est un programme de visualisation de connexion série en mode graphique:
vérifiez que votre pi est bien connecté à internet , soit par câble réseau , soit par wifi.
toujours dans le terminal saisissez la commande : sudo apt-get install gtkterm .
A la fin de l’installation vous pouvez vérifier sont fonctionnement en tapant simplement la commande gtkterm et le programme ouvre une fenêtre , on peut alors entrer les paramètres dans l ‘onglet connexion et choisissez la bonne interface (chez moi: ttyusb0)puis les différents paramètres de la connexion.
Pour tester le fonctionnement , cocher la case local écho dans les paramétrés puis reliez par un câble dupont les pin RX et TX du convertisseur , ce qui permet de s’auto émétre les charractéres . Tous les caractères entrés dans gtkterm seront affichés deux fois: le premier pour la saisie et le second pour la reception.

Pour faciliter encore l ‘utilisation , on va créer un laucher sur le bureau de démarrage: fermer toutes les fenêtres et effectuez un clic droit sur le bureau,
dans le menu choisissez “créer un laucher” . Donnez le nom que vous voulez et dans le champ commande sisissez gtkterm puis validez , une nouvelle icone apparait alors .

Voila , à chaque démarrages vous pourrez alors ouvrir le terminal en clicant sur l ‘icone.

Etape 3 : Finitions

Pour la mise en boite, chacun pourra choisir la solution la plus adaptée à ses besoins.
Personnellement j utilise des boites de dérivation électrique , elles sont peux onéreuses et faciles à travailler.

Modifier mon Tutoriel

Ipxav
07 - 07 - 2016 : 00:00

Merci Guillaume pour le tuto 🙂 Quelles types de sondes tu as chez toi ? Je suppose que tu as fait ton montage domotique pour la température, l'humidité ..?

guillaume faye
07 - 07 - 2016 : 00:00

j'ai principalement des dh22

davidomo
07 - 07 - 2016 : 00:00

Bonjour,
vraiment bien ce petit tuto
à l'époque (environ 6 ans) j'avais fais la même chose mais avec un friendlyarm mini6410
http://www.friendlyarm.net/products/mini6410
pour le terminal TTY j'ai decouvert CuteCom http://cutecom.sourceforge.net/
$ sudo apt-get install cutecom

je dois avouer que je le préfère à GTKTerm

guillaume faye
07 - 07 - 2016 : 00:00

merci , je ne connaissais pas cutecom , ca à l'aire bien aussi.

Sauvegarder: 0 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Gestion des gpio du Raspberry Pi avec Python3.x
Domotique Arduino Raspberry PI en 433Mhz. Comment commander son installation électrique depuis son téléphone ? ou avec la voix ?
Tracker solaire