Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Légumes, teintures végétales et macramés

Sauvegarder: 8 J'aime

Partager:

Difficulté:

L'hiver n’est pas la période rêvée pour réaliser des teintures végétales. Pourtant, notre cuisine peut se révéler un endroit propice aux expériences que ce soit avec les légumes ou les épices. Avant de tester sur des macramés de plus grands formats, j’ai réalisé des petits macramés pour tester des teintures.

Matériel :

Budget : 1€

Etape 1 : Le titre de votre étape ici

Voici deux de mes essais. Une teinture avec des peaux et noyaux d’avocats et une teinture avec des feuilles de chou rouge.

Etape 2 : Le titre de votre étape ici

Comme pour les teintures que j’avais réalisées pour le tissage, je vais utiliser le sulfate de fer. Pour petit rappel, on peut en trouver en jardinerie (on l’utilise, par exemple pour bleuir les hortensias). Vous pouvez également réaliser un bain en mélangeant du vinaigre blanc avec des clous rouillés dans un bocal et laisser tout cela pendant plusieurs semaines.

Pour commencer, j’ai fait bouillir pendant plus de 45 minutes mes peaux et noyaux d’avocats. J’ai laissé une nuit mes avocats  dans leur bouillon. J’ai obtenu un liquide orange. Il faut savoir, qu’en fonction du temps d’infusion, vous pouvez obtenir des nuances complètement différentes, du rose pastel au orange.

J’y ai plongé mon macramé. Le fil se teinte alors en un orange pastel. En y ajoutant le sulfate de fer, le liquide devient immédiatement gris.

Etape 3 : Le titre de votre étape ici

Pour ma deuxième teinture, mon but était d’obtenir un bleu. J’ai donc, comme pour mon avocat, fait bouillir pendant plus de 45 minutes des feuilles de chou rouge. Comme pour toutes teintures,  plus vous utilisez de matières (feuilles, tiges etc …) plus votre bain de teinture sera chargé en couleur.J’enlève ensuite mes feuilles de chou et je filtre. En plongeant mon macramé dans ce bain, il en ressort  violet clair. Dès que j’y ajoute le sulfate de fer, le violet se transforme en un joli bleu.

Etape 4 : Le titre de votre étape ici

Plus vous laissez longtemps votre macramé dans le bain de teinture, plus la couleur sera intense.

Etape 5 : Le titre de votre étape ici

Une fois les macramés secs, les couleurs sont moins intenses mais l’expérience est réussie. N’hésitez pas à garder vos pelures d’oignons pour obtenir des jaunes orangés, à tremper vos tissus ou  votre laine dans un bain d’épices de curcuma pour des jaunes lumineux … ou à réaliser vos propres expériences en attendant les beaux jours.

Sources :

woodhappen.com


Hortense
10 - 02 - 2017 : 00:00

Je ne connaissais pas cette technique, c'est génial! Merci du partage et bravo pour vos photos canons, ça donne envie de s'y mettre...

woodhappen
10 - 02 - 2017 : 00:00

Merci Hortense !! ça me fait extrêmement plaisir !

Mic2001
26 - 02 - 2017 : 00:00

c'est vraiment intéressant, les couleurs tiennent au lavage ?

Sauvegarder: 8 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Poncho Polaire
Panier rond aztèque
Calendrier de l’avent !