Alarme 2 zones

Medium vrkatj4nghsj6e9ymgxy

Difficulté:

Surveiller un local ou un petit appartement avec un budget mini.


Les centrales d’alarme commercialisées dans les grandes enseignes de bricolage sont relativement chères et c’est beaucoup plus amusant de se construire sa propre centrale que l’on pourra faire évoluer à sa guise.
Dans mon cas, j’ai choisi les options suivantes :
• surveiller 2 zones dont une en mode direct (la sirène sonne dès que l’intrusion est détectée) et une en mode retardé (lorsque l’intrusion est détectée, la sirène sonne après un laps de temps) avec une temporisation paramétrable
• être mise en fonction à l’aide d’un clavier numérique
• afficher des informations utiles (date, heure d’intrusion, zone) sur un afficheur à cristaux liquides
• déclencher la sonnerie pendant trois minutes
• posséder une option permettant de modifier le code secret

Matériel

Medium yin4vbu15bfbd1fostoy

Budget:

50 €

• 1 Arduino Uno (20 euros)
• 2 capteurs PIR (8 euros)
• 1 afficheur LCD (4 euros)
• 1 résistance ajustable 10 KΩ (1 euro)
• 1 buzzer (1 euro)
• 1 horloge temps réel DS1307 (6 euros)
• 1 clavier 12 touches (10 euros)
• Gaine thermorétractable
• Support tulipe

Etape 1 : La programmation de l’Arduino

Cette étape consiste à programmer l’Arduino à l’aide du fichier Alarme.ino. Il n’y a aucune configuration des modules et de la carte Arduino.

Etape 2 : Le câblage

Medium dci83qko0hob4oarv0ow

http://blog.ouiaremakers.com/wp-content/uploads/formidable/Alarme.ino


Cette étape est la plus complexe car il faut être vigilant. Il y a un nombre non négligeable de modules à câbler en respectant la polarité. Vous avez fait l’acquisition de ces modules, ce n’est pas le moment de les griller. Sur une platine d’essai (type Breadboard) ou une plaquette à trous, vous devez positionner ou souder l’afficheur à cristaux liquides, le buzzer, le clavier et l’horloge temps réel. L’Arduino sera connecté à cette platine.

Etape 3 : L’installation des capteurs PIR

Medium viodaoek23elugezaeoh


Cette étape consiste à installer les deux capteurs infrarouges aux endroits à surveiller de votre local. Il faut distinguer deux zones à surveiller :
• La première zone dite temporisée doit être située près de la centrale. En effet, lorsque l’utilisateur entre ou sort du local, il faut lui laisser le temps nécessaire pour activer ou désactiver la centrale à l’aide du clavier.
• L a seconde zone non temporisée. Lorsqu’une intrusion est détectée, la centrale active immédiatement le buzzer.
Pour installer les deux capteurs, j’ai soudé les fils à un support tulipe. Cela permet d’insérer les capteurs sans être obligés de les souder (voir photo)

Etape 4 : L’utilisation

Plutôt qu’un long discours, j’ai préféré vous présenter la notice d’utilisation sous forme de photos (voir ci-dessus)

Etape 5 : Evolutions

Cette centrale d’alarme peut être améliorée en :
– connectant les capteurs PIR à des module XBee. Cela devient une centrale sans fil.
– remplaçant le buzzer par une sirène et un flah à installer à l’extérieur du local.
– installant un shield GPRS qui enverrai un SMS sur le smartphone de l’utilisateur lors d’une détection.

Bien entendu, avec toutes ces améliorations, le prix de cette centrale va augmenter. Il faudra également modifier le programme Arduino mais si vous êtes motivé, cela ne sera pas une tâche insurmontable.

Modifier mon Tutoriel

Vous aimez ce tutoriel ?


Ipxav

07 juil. 2016 à 10:38

Simple et efficace comme alarme ! C'est top les idées d'amélioration. L'alarme est fiable ? Tu n'as jamais eu de soucis ou de bug sur ton système ?

Titchoi

07 juil. 2016 à 10:38

Cela fait presque deux ans que j'ai fait cette alarme qui surveille mon bureau. C'est fiable même en étant alimentée par une pile 9V.

Bilippe

07 juil. 2016 à 10:42

Bravo


Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Technologie dans votre boîte mail




Oh ça buzz

+ de 1 000 vues pour Alarme 2 zones



Gotronic

Voir l'espace DIY gotronic


S'inscrire:



En cliquant sur s'inscire, vous acceptez de respecter les conditions générales d'utilisation de Oui Are Makers.

  • Vues: 1522
  • J'aime: 21