Antivol pour deux-roues

Medium titre

Difficulté:

Malgré les systèmes de blocage (chaînes, U), le traçage par GPS, les antivols électroniques, le nombre de vols de deux-roues ne cesse d'augmenter. Les malfrats connaissent les techniques pour neutraliser les antivols du commerce ou pire, attendent la victime à un feu rouge et l'agressent pour lui dérober son engin. Après discussion avec des motards, l'idée m'est venue de réaliser un système antivol qui neutralise le démarrage ou coupe le moteur grâce à une une application installée sur un smartphone. Un moteur à explosion nécessite une étincelle produit par la bougie pour enflammer le mélange carburant-air. Si la bougie n'est pas alimentée par la batterie, l'étincelle n'aura jamais lieu et le moteur ne démarrera jamais ou calera s'il était en marche. Nous utiliserons cette solution pour notre antivol. L'application qui communique en Bluetooth avec une carte Arduino, coupe l'alimentation de la bougie tant que l'utilisateur n'aura pas validé le fonctionnement ou coupe automatiquement le moteur lorsque l'application et la carte Arduino ne peuvent plus communiquer. Cette dernière option est très utile lors d'un vol par agression (jacking). Dans ce cas là, rien ne sert de lutter contre l'agresseur. Laissez le partir avec votre deux-roues mais au bout d'une centaine de mètres, le moteur se coupe automatiquement et bien souvent, l'agresseur part en courant et nous pouvons récupérer notre deux-roues.

Matériel

Medium mat riel

Budget:

50 €
  • Coupleur de pile 9V
  • Module Relais Grove 30 A
  • Shield Bluetooth Seeedstudio
  • Arduino Uno R3

Fichiers techniques:

Scooter.ino

Etape 1 : Le programme Arduino

Le programme Arduino permet de :

- configurer la liaison Bluetooth

- configurer la liaison série pour mettre au point le programme

- activer le relais

Lorsque l'application est en marche, elle envoie le code :

- "1"  lorsque l'utilisateur active l'utilisation du deux-roues et le programme Arduino active le relais (le moteur peut tourner).

- "2" lorsque l'utilisateur bloque l'utilisation du deux-roues et le programme Arduino désactive le relais (le moteur est coupé).

Si le programme Arduino ne reçoit rien sur la liaison Bluetooth, on rentre dans une boucle qui compte le nombre de fois où la communication a été interrompue. Au bout de 10 interruptions successives, le programme désactive le relais. J'ai choisi une boucle pour éviter des coupures intempestives du relais si la transmission Bluetooth est bloquée momentanément.

Etape 2 : L'application

L'application a été développée sous App Inventor. Cette plateforme permet de créer des applications Androïd sans connaissance approfondie. La programmation est réalisée à l'aide de blocs.

L'application Scooter peut être téléchargée ici : ai2.appinventor.mit.edu/?galleryId=6228386916335616

Il faut créer un compte Google pour pouvoir ouvrir le logiciel, puis lorsque l'application est ouverte, il faut générer le fichier portant l'extension apk. Pour cela, il faut cliquer sur Build puis save .apk to my computer (voir photo).

Ensuite, il faut copier ce fichier .apk sur votre smartphone et cliquer dessus pour lancer l'installation de l'application.

Avant d'utiliser l'application, il faut appairer le smartphone avec le shield Bluetooth (le code PIN d'appairage est 1234).

Ensuite, sur l'application, il faut cliquer sur le bouton "Se connecter" et choisir le shield précédemment appairé. Enfin, pour valider le fonctionnement du deux-roues, il faut cliquer sur le bouton "ON".

Quelques explications concernant cette application. Toutes les secondes, si l'Arduino est connecté, on envoie sur la liaison Bluetooth un code :

- "1" pour valider le fonctionnement du moteur

- "2" pour bloquer le fonctionnement du moteur

Etape 3 : L'installation

Au niveau électronique, il n'y a aucune difficulté. Il faut insérer le shield Bluetooth sur l'Arduino et configurer les cavaliers comme indiqué sur la photo (RX sur la broche N°2 et TX sur la broche N°3). Ensuite, il faut connecter le module relais sur le connecteur D8 (voir photo). On peut ensuite mettre l'ensemble dans un boîtier.

Pour couper le courant arrivant sur la bougie :

-  il faut couper un des câbles de l'antiparasite (voir photo)

- mettre aux deux extrémités de ce câble un "sucre"

- relier ces sucres aux modules relais (voir photo)

Finalement, on alimente l'ensemble avec une pile 9 V grâce à un coupleur et on le cache dans le deux-roues (coffre ou top case ou cachette étanche).

Etape 4 : Conclusion

J'ai volontairement fourni le code source de l'application. Ainsi, vous pouvez la modifier (changement des codes, changement de l'interface, etc).

Nous aurions pu réaliser ce projet avec un module Bluetooth HC06, un relais et quelques composants discrets (résistance, transistor, etc). Le prix descend alors à une trentaine d'euros mais il est alors nécessaire de réaliser une carte en circuit imprimé. La réalisation devient beaucoup plus complexe et ce n'est pas vraiment ce que je recherchais en proposant ce tutoriel.

Vous aimez ce tutoriel ?


Petere

23 fév. 2017 à 13:11

Sympa comme système. Par contre, niveau sécurité, ça me paraît dangereux:
- Si ton téléphone n'a plus de batterie pendant que tu roule? (intégrer à l'appli un système qui bloque en mode "marche" le relais si le téléphone s'éteint de lui même peut être)
- Si ton arduino tombe en panne, le relais s'ouvre et tu tombe en panne (utiliser un contact NF de relais)
Mettre un petit mode manuel qui permet de shunter le truc en cas de défaillance.

Titchoi

23 fév. 2017 à 14:16

Bonjour,

Effectivement, on pourrait mettre en parallèle sur le contact du relais un interrupteur pour shunter l'antivol en cas de décharge de la batterie du téléphone ou un problème du système (cas peu probable car depuis que j'utilise des Arduino, je n'ai jamais eu de problème de fiabilité).

Titchoi

23 fév. 2017 à 14:25

Si on met un contact NF, il suffirait de couper l'alimentation du système pour valider le fonctionnement du moteur; pas très efficace comme antivol !!!


S'inscrire:


  • Vues: 306
  • J'aime: 13