Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Rencontre avec Sophie Charlotte Chapman


Chez Oui Are Makers on aime la créativité et les projets DIY, c’est donc tout naturellement qu’on avait envie de vous faire rencontrer la serial entrepreneuse Sophie-Charlotte Chapman.
Blogueuse, créatrice des Entrepreneuses Créatives, auteur de plusieurs livres sur la créativité et sur les outils pour bien gérer et développer une entreprise créative, Sophie-Charlotte nous a accordé une interview spécialement pour vous ! (oui on vous gâte :-))


Peux-tu te présenter ?


Je suis Sophie-Charlotte Chapman, la créatrice du blog http://mapetitevalisette.com/blog/ et auteur de plusieurs livres.
Deux titres en loisirs créatifs chez Créapassions : “Mes petits masking tapes” / “Mes petites boites surprises” et trois ouvrages aux ed. Eyrolles : “Vendre et mettre en avant ses créations” / “Le guide des Entrepreneuses Créatives” (tous deux co-écrits avec Sandrine Franchet) et le tout dernier “Réveillez votre créativité”.
Ces guides et mon blog sont les vitrines de mon activité de formation et de coaching à destination des Entrepreneuses Créatives qui souhaitent lancer et développer leur business créatif.

 

Comment t’es venu l’idée de ce livre et pourquoi ?


Quand j’accompagne des porteuses de projets créatifs ou des entrepreneuses déjà lancées, la problématique de la différenciation revient souvent. Comment sortir du lot ?
Comment se distinguer des autres sans pour autant proposer à la vente quelque chose de révolutionnaire ou de nouveau ?

L’une des raisons pour lesquelles les entrepreneuses ont du mal à émerger est le manque d’identité singulière ou du moins le manqué d’expression de leur différence. Elles ont besoin de cultiver davantage leurs sources d’inspiration et de s’appuyer bien plus sur ce qui les fait vibrer que sur le résultat final de leur création.

C’est donc le chemin inverse que je leur propose dans cet ouvrage (sorti en juin dernier) : explorer leur créativité à travers différentes activités du quotidien pour mieux identifier les sources d’inspiration sur lesquelles capitaliser, pour ensuite faire de leur business une aventure riche et fleurissante.

 

On apprend beaucoup de pratiques anglo-saxonne, peux-tu nous dire pourquoi cette préférence ?


Mon mari étant britannique, nous passons quasi toutes les vacances scolaires de l’autre côté de la Manche, pour que les enfants profitent de leurs grands parents anglais. Ces voyages sont indéniablement une grande source d’inspiration pour mon travail.

Quand j’arrive sur place, mon premier réflexe est toujours d’y acheter les derniers magazines diy et slowlife, je jette un oeil aux derniers livres et dvds sortis, je visite les marchés locaux et marchés de créateurs.

Les Anglais sont très “craft and diy”, la nature et le jardin sont aussi très présents dans leur quotidien et leurs différentes habitudes de vie sont pour moi une vraie chance.
J’identifie souvent ce qu’ils font et que nous ne faisons pas encore et j’essaie de rapporter cela en France à travers mes écrits.

Tout ne peut se traduire malheureusement, il faut adapter le discours culturellement, les Anglais ont moins de tabou avec l’argent et le fait de gagner de l’argent quand on est à son compte.
J’ai toujours aussi l’impression qu’ils ont un ou deux ans d’avance sur nous dans bien des domaines et notamment dans le DIY !

 

Peux-tu nous partager 3 astuces pour être plus créatif au quotidien ?


Ne rien plannifier et ne rien forcer, se laisser porter par le “flow” de la journée, ce qui est quasi impossible quand on est à son compte et que l’on a des enfants à élever en même temps.

Et pourtant, il est possible de s’aménager des pauses créatives ressourcantes et bénéfiques personnellement et professionnellement à condition d’en avoir conscience et envie.

 

Quels sont pour toi les idées tendance de cette rentrée ?


Je suis loin d’être une experte en matière de prévision des tendances. Mais je me lance puisque la question m’est posé !

Il me semble que la nature s’invite de plus en plus dans le monde du DIY, on s’oriente vers des créations et des activités de plus en plus éco-responsables, j’espère donc que les fabricants de fournitures créatives suivront aussi mais c’est bien parti à en croire les “petits indépendants” qui se lancent. Être éco-reponsable, cela passe en effet par le choix des matières premières que l’on achète, que l’on utilise, or trouver des fournisseurs français de qualité n’est pas toujours une mince affaire….

 

Que penses-tu du DIWO (Do It with others) ? Et de la plateforme OAM ?


Je suis forcément une adepte du DIWO : deux des ouvrages publiés aux ed. Eyrolles sont écrits à quatre mains! Bon certes nous ne sommes que deux à les rédiger, mais avec nous il y a la centaine d’entrepreneuses créatives qui y témoignent (dans les deux guides réunis) et les centaines voir plutôt les milliers de lectrices qui nous suivent, qui nous remercient et partagent avec nous leurs expériences ce qui nous permettent de toujours enrichir notre travail et de répondre à leur demande de façon concrète et précise.

La mise en commun de moyens et d’idées est une chose merveilleuse que le net nous permet enfin quel que soit notre situation géographique alors forcément je ne peux qu’apprécier Oui Are Makers, d’autant que la plateforme a l’avantage de masculiniser le DIY qui reste sur le net plutôt véhiculé par les femmes.

 

Quels sont tes prochains projets ?


Nous travaillons sur un prochain ouvrage, toujours pour les ed. Eyrolles. Il sortira en 2017 et sera consacré à la création de marque pour les porteurs de projets et les entrepreneurs déjà en activité. Nous sortirons cette fois du fait-main en élargissant notre audience à tous les business créatifs.

En attendant, nous travaillons sur notre nouveau site : http://www.entrepreneusescreatives.com/dont le but est de répertorier les prestataires de services utiles aux entrepreneuses créatives pour le développement de leur activité, nous avons répertorié une douzaine de domaines dans lesquels elles ont des besoins avérés notamment en développement web ou en identité visuelle. Nous les réunissons au sein du “carnet d’adresses” ce qui va nous demander un peu de temps et d’énergie !

 

Si vous en voulez encore n’hésitez pas à visiter son blog!

P.S.: On vous réserve une petite surprise sur notre compte Instagram dans les prochains jours, alors: “stay tuned” !


Ces articles pourraient vous intéresser

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers