Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Olivier Bersot, alias Papsdroid, team leader de l'équipe SINS : parlons création open-source de boîtiers électroniques

Hello Olivier, peux tu te présenter et présenter ton équipe, les SINS ?

Je m'appelle Olivier Bersot, alias "papsdroid", parce-que ma grande passion pour l'électronique et l'intelligence artificielle me valent de sympathiques surnoms des enfants. Alors j'ai mixé mon rôle de père, "paps", avec celui d'un fou d’électronique et robotique : "droid". J'ai 48 ans et je vis dans les Yvelines. Lors du Challenge des Makers 2020 j'ai activé mon réseau de connaissance pour monter une équipe avec:

- François MOCQ, très connu dans le monde de l’électronique embarquée: il est à la tête du site framboise314.frconnus de tous les makers.

- Frédéric Pierson, un talentueux électronicien qui a monté sa startup Garatronic.fr et a conçu entre autre un remarquable micro-contrôleur au tarif très compétitif, et que j'utilise pour bon nombre de mes projets car c'est du Made In France qui mérite d'être mis en avant.

- Dominique Meurisse, qui tient un shop orienté électronique et makers en Belgique (shop MCHobby) : le seul shop au monde que je connaisse avec une si belle qualité dans les explications, conseils et tutoriels. Ils savent ce qu'ils vendent, à tel point qu'ils ont créé des bibliothèques open-source et des Github très bien conçus pour donner des idées de projets à base de divers micro-contrôleurs et nano-ordinateurs: c'est mon shop préféré !

Qu'est ce que tu fabriques avec tes dix doigts ? Comment as tu découvert cette passion ?

J'ai toujours été passionné par l'électronique et l'informatique, depuis très jeune. J'étais du genre à me réveiller à 6h du matin le week-end pour pouvoir programmer mon ZX81 quand j'avais 15 ans, avant que mes sœurs ne se réveillent et squattent la TV pour regarder croque-vacances! 

Un jour je voyais mon père galérer à essayer d'allumer la lumière du garage la nuit quand il garait et sortait de la voiture: je lui ai fabriqué un appareil qui allumait la lumière tout seul pendant 5mn en faisant 2 appels de phares: et bien tout le quartier voulait la même chose après. 

J'ai fait toutes mes études dans l'informatique avec une spécialisation en intelligence artificielle, et depuis l'avènement des micro-contrôleurs et nano-ordinateurs je relie le meilleur des deux mondes: électronique et informatique pour des projets open-source à partager dans l'esprit du DIY.

Depuis quand connais-tu Oui Are Makers ? Comment as tu découvert ?

Un jour sur un forum dans lequel je partageais un de mes projets, quelqu'un m'a suggéré d'aller publier un tuto sur Oui Are Makers, que je ne connaissais pas. C'est exactement l'esprit de partage de savoir-faire entre passionnés que j'adore, des valeurs qui me parlent. J'ai eu d'ailleurs la grande surprise de voir que certains petits malins y avaient republié mes propres articles (tout en respectant la mention des sources, donc je ne leur en veux absolument pas): alors je me suis empressé de créer mon propre compte avec "papsdroid" pour y publier mes tutos moi-même dès qu'ils sont près !

Quels sont les projets que tu préfères sur Oui Are Makers et qui t’inspirent le plus ? Pourquoi ? 

Curieusement ce ne sont pas les projets d’électronique que je suis le plus, mais plutôt les partages de savoir faire sur des sujets que je maîtrise moins. Par exemple j'ai vraiment adoré et mis en pratique le tuto pour avoir des plantes canons toute l'année de Emilie Camjusan : fabriquer son compost sois-même avec des peaux de banane, du café, du thé... il fallait y penser, et je confirme c'est extraordinaire ! 

J'ai aussi particulièrement aimé cette mangeoire à oiseaux de Copeaux & Co, que je me suis promis de réaliser au printemps, avec peut être une ou deux bricoles électroniques à l'intérieur ;-)

Tu es particulièrement actif dans la création DIY open-source de boîtiers électroniques. En quoi ça consiste ? 

Depuis l'avènement de micro-contrôleurs, nano-ordinateurs et la possibilité de faire fabriquer des circuits imprimés à très faible coût, mais aussi depuis qu'il est possible d'imprimer en 3D des boîtiers sur mesure : on peut réaliser soi-même des circuits électroniques de qualité professionnelle. 

En plus de cette passion pour l'électronique et l'informatique, j'adore enseigner: j'anime des ateliers sur l'intelligence artificielle dans la société qui m'emploie. Le DIY n'est rien d'autre que le partage d'un savoir-faire par l'enseignement ou l'écriture de tutoriels. Et l'apprentissage se fait dans les deux sens: j'apprends moi même beaucoup grâce aux réactions des uns et des autres qui sont souvent très constructives. Il y a plein de choses que je fais différemment maintenant grâce aux interactions avec la communauté des makers. J'aime cette ambiance et ces valeurs.

Pour celles et ceux qui n'ont pas encore découvert tes projets, je les invite à faire un tour sur cette page pour comprendre comment tu déportes l'affichage d'un compteur Linky, comment tu animes un ruban de leds de toutes les couleurs en créant un minuscule boitier, comment tu fabriques une station météo de salon connectée, comment tu monitores un aquarium avec ton smartphone...

Quelles difficultés peux tu rencontrer dans tes pratiques ? 

L'informatique et l'électronique évoluent à une vitesse vertigineuse. Il faut constamment s'auto-former et rester up-to-date en suivant l'actualité. C'est la principale difficultés à lever: savoir où trouver la bonne information. 

C'est la même chose en intelligence artificielle: la formation que j'ai suivie il y a plus de 20 ans n'a plus rien à voir avec les enseignements que je transmets actuellement.

Quel est ton équipement ? Ou achètes-tu ton matériel ?

Je suis en grand défenseur du monde libre et open-source. Je suis exclusivement équipé d'ordinateurs sous Linux et de nano-ordinateurs de type Raspberry Pi qui fonctionnent tous avec des distributions Linux chez moi.

Côté logiciel je code surtout en C++ , Python et micro-Python, mes langages de prédilection.

J'utilise des logiciels libres tels que KiCad pour la conception des circuits électroniques, et FreeCad pour la conception des boîtiers sur mesure en 3D.

J'ai acheté mon imprimante 3D... en France! chez Dagoma: j'ai privilégié la qualité, le silence, le circuit-court et leurs valeurs qu'ils véhiculent. Je suis très content de mon matériel aucun regret par rapport à des modèles à 200€ qu'on trouve de l'autre côté de la planète et qui ne valent pas un clou.

Quels sont les sites, projets, événements, lieux, lectures.... que tu aimes visiter pour tes inspirations et apprentissages Maker  ?

Alors le premier site incontournable pour moi c'est https://www.framboise314.fr : on y trouve des partages de réalisations intéressantes et des nouvelles parfois diffusées avant les annonces officielles ! François fait un travail de très grande qualité de diffusion de bonnes informations. 

J'ai participé à ma première Maker Faire en 2019 et suis très attristé de les voir annulées les unes après les autres avec la crise sanitaire: c'est le genre d'évènement que je ne louperai pour rien au monde, et je foncerai sur le stand de Oui Are Makers comme lors de notre rencontre à Paris en 2019 ;-)

Qu'est ce qui vous a donné envie de participer avec les SINS au Challenge des Makers cette année ? 

L'envie de partager un savoir faire et de création en équipe: nous étions tous très complémentaires. La plus grande difficulté a été le timing qui tombait en plein pendant les vacances d'été: pas facile de se coordonner tous il a fallu qu'on termine notre projet courant juillet car plus personne n'était là en août. 

Veux tu partager d'autres infos avec la communauté ?

Si des makers ont des idées mais manquent de connaissance ou bloquent sur un problème d'électronique, d'informatique ou d'impression 3D sur mesure, il ne faut pas qu'ils hésitent à solliciter "ceux qui savent". 

Ce serait génial si on pouvait partager ses aptitudes et connaissances sur Oui Are Makers pour interroger une personne. Par exemple il se peut que moi même à un moment donné j'ai besoin de l'aide d'une couturière ou de quelqu'un qui sait travailler tel ou tel matériau: si j'avais possibilité d'identifier des makers dans ce domaine je pourrai les contacter !

Ou peut on suivre tes projets et travaux ? 

Pour suivre les projets sur lesquels je travaille, j'ai créé une page pasdroid sur facebook. Je publie mes meilleurs tutoriels sur mon compte Oui Are Makers bien sûr. Et enfin pour ceux qui veulent comprendre comment ça marche (en plus du "comment le faire"), je mets parfois des explications techniques plus détaillées sur mon site https://www.papsdroid.fr/

Enfin toutes les sources de mes projets sont stockées sur la plateforme Github: c'est le meilleur moyen d'être certain d'avoir la dernière version quand vous attrapez au vol un tuto ! 

Merci mille fois Olivier pour le partage de ta passion...! 

Pour en savoir plus sur les SINS et sur leur projet gagnant du Challenge des Makers 2020, rendez vous sur cette page. 


Ces articles pourraient vous intéresser

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers