Une table de chevet sans clou ni vis

Partager:

Difficulté:

Je vous partage ici le tutoriel pour faire une table de chevet que j'ai partagé sur Instagram à l'occasion du challenge Ose Te Lancer organiser par Oui Are Makers et en collaboration avec Pattex.

Matériel :

Budget : 20€

  • 1 ou 2 bobines
  • 4 unités
  • 1 tube de 2m40
  • 3 planches

Etape 1 : Nettoyer la palette

Première chose à faire pour cette table : nettoyer les planches de palette. La palette que j'ai démonté a passé plusieurs jours à l'extérieur et ça se voit. Le bois a verdi en prenant l'humidité et il va falloir le poncer.

Bien-sûr j'aurais pu partir de planches plus propres, mais les traces qui resteront sur le bois vont aussi lui donner du caractère. Quoi qu'il en soit, je passe un coup de papier de verre avec un grain 80 ce qui permet d'enlever le plus gros et d'éviter les échardes par la suite.

Etape 2 : Découper la palette

Maintenant que les planches sont propres (ou disons plutôt que leur aspect extérieur me plait), il faut les découper à la bonne longueur. D'abord je retire l'extrémité des planches pour ne garder que les parties sans les trous des clous, puis je trace des morceaux de 35 cm avant de les découper. Ce sera la longueur de la table de chevet, je découpe six morceaux pour faire deux plateaux.

Pour cette étape, je vous conseille de faire les tracés à l'équerre, ça permet d'être sûr d'aller droit. Pour les découpes, je les ai faites à la scie à main, mais si vous avez une scie électrique ne vous gênez surtout pas pour l'utiliser !

Etape 3 : Coller les planches

Une étape simple :  Je mets la colle sur le bord des planches et je les serre l'une contre l'autre. Je n'ai même pas utilisé de serre-joint pour le serrage, la colle Pattex que j'utilise peut combler les petits écarts entre les planches.

Remarque : J'ai quand même fait attention à la surface sur laquelle je colle les planches. Il s'agit d'une chute de plan de travail en mélaminé, elle est donc parfaitement plane, mais surtout son revêtement est anti-adhérent, mes plateaux ne resteront pas collés une fois sec. Si vous n'avez pas de surface anti-adhérente, il est possible de la remplacer par une couche de papier cuisson. Et si vous n'avez pas de surface plane chez vous, là je suis désolé, je ne peux rien pour vous ;)

Etape 4 : Nettoyer la colle et faire des trous

Après une nuit de séchage, les plateaux sont presque prêt. La colle a fait des petits bourrelets au moment du serrage, je les enlève donc en utilisant une lame de cutter, c'est hyper satisfaisant. Ensuite, il est possible de mettre une couche de vernis sur le bois, mais j'aime bien l'aspect brut du bois, ça restera donc tel quel.

Et pour en finir avec les plateaux, je réalise les percements qui vont me permettre de mettre le tube IRL. Je perce d'abord le plateau du bas avec une mèche de 16mm en plaçant le centre du trou à 4 cm des bords de chaque angle. J'utilise ensuite ce plateau comme guide pour percer celui du haut sur 5mm, de cette manière je suis certain que tout est bien aligné.

Etape 5 : Découpe et assemblage du tube IRL

Le tube IRL (Isolant Rigide Lisse) est un tube utilisé par les électriciens pour faire passer des câbles en apparent, ça évite d'avoir des câbles qui pendent parce que c'est moche. Pour les anciens, on appelle aussi ça du tube IRO (Isolant Rigide Ordinaire). Ça c'était le point culture générale, maintenant on peut revenir au tuto.

Je commence cette partie par découper tout mes morceaux de tube à la bonne longueur. Ma table fait à peu près 50cm de haut, donc j'ai coupé 4 morceaux à 45cm, le plus important étant qu'ils fassent tous la même longueur. Pour la découpe, la scie à main fonctionne très bien pour du plastique fin comme ça. Je découpe ensuite les deux petits morceaux qui vont relier les pieds deux à deux. Et pour être sûr de mes mesures, je fais un test d'assemblage sans mettre de colle.

Il suffit ensuite d'assembler toute la structure avec la même colle que j'ai utilisé pour les planches. Et ma petite astuce pour coller du plastique lisse comme celui-là, c'est de poncer légèrement avec un grain 80 le tube pour avoir une surface rugueuse qui va mieux adhérer à la colle. Aussi, pour être sûr que mes deux plateaux sont parallèles, j'ai mis des cales de 10cm entre les deux le temps que la colle sèche.

Etape 6 : Touche finale : l'habillage des pieds

Le style pieds en plastique, ça n'est pas vraiment ce que je veux pour ma table de chevet, et pour éviter ça, on va l'habiller. Ici tout le monde est libre de personnaliser sa création comme il le veut, le plus simple étant de mettre de la peinture en spray (avant le collage des plateaux), mais je voulais tester la corde de jute pour voir le rendu. Spoiler alert : ça n'a rien de compliqué, mais c'est long ! Il suffit de mettre un filet de colle sur le tube et d'enrouler le fil autour. L'important est de bien serrer le fil pour ne pas que l'on voit le tube dessous, et au bout d'une heure à deux, nous y sommes parvenu.

Etape 7 : Photos finales

Voilà, ce tuto ultra simple est terminé. J'aime bien le mariage du bois avec la corde de jute, les deux sont dans les mêmes tons et ça fait une continuité de l'objet.

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Moderniser une vieille lanterne type SNCF
Upcycle Déco des boites de chocolat Nesquik
Table basse à partir de caisses à vin

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers