Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Nouveau !

Stage coding enfant online

En savoir +

Atelier promotion 1

Nouveau !

Stage coding enfant online

En savoir +

Atelier promotion 1

Système anti-buée pour télescope

Partager:

Difficulté:

Système pour éviter l’apparition de buée sur le miroir primaire d’un télescope. Le système peut-être utilisé aussi pour le miroir secondaire.


Pratiquant l’astronomie, il m’arrive souvent que de la buée apparaisse sur le miroir primaire ce qui perturbe l’observation du ciel.
Pour éviter ce phénomène, il est usuellement mis un ventilateur sous le miroir afin de le mettre à température ambiante.


Comme il n’est pas possible de savoir si de la buée va apparaitre en cours d’observation, le ventilateur en mis en fonctionnement toute la durée d’observation ce qui n’est pas une solution économique.
Consommant un jeu de piles presque à chaque nuit d’observation, j’ai étudié ce système afin de mettre le ventilateur en marche que quand cela est nécessaire et ceci avant l’apparition de la buée.


Pour cela, le montage calcule le point de rosée (température ou la buée apparait), à partir des mesures de l’humidité relative et de la température ambiante provenant d’une sonde.
Il est également placé une sonde sous le miroir primaire pour mesurer sa température.


La température du miroir primaire est comparée à la température de rosée et à la température ambiante. Si la température du miroir primaire s’approche du point de rosée ou si la température du miroir primaire est inférieur à la température ambiante, le ventilateur est mise en marche, évitant l’apparition de la buée.

Matériel :

Budget : Non défini

  • fils.
  • 1 barrette simple rangée droite mâle 1 x 6 pôles pas de 2,54 mm.
  • 2 support 3 piles R6/AA à connecter sur (GND)/(4.5V) pour l’un et (4.5V)/(9V) pour l’autre.
  • 1 interrupteur à mettre en serie sur le (9V) de l’alimentation.
  • 1 diode électroluminescente dia. 3 mm de rouge (voyant).
  • 1 capteur de température DS18B20 (température miroir primaire) à fixer au miroir primaire.
  • 1 capteur d’humidité de de température RHT22 (température et humidité relative ambiante).
  • 1 résistance 4,7 kΩ 1/4 W.
  • 2 résistances 1 kΩ 1/4 W.
  • 2 condensateurs céramique 100 nF.
  • 1 adaptateur Arduino USB2SERIAL LIGHT nécessaire pour programmer l’Arduino Mini (programmation).
  • 1 Arduino Mini révision 5 ou équivalent.

Etape 1 : Platine d’essai


Etape 2 : Schéma de principe


Etape 3 : Typons

Le circuit imprimé utilise du double face.

Etape 4 : Schéma d’implantation


Etape 5 : Circuit imprimé


Pour avoir une finition impeccable, utilisant le logiciel Fritzing (http://fritzing.org) pour ce projet, il est possible de commander directement le circuit imprimé dans le logiciel.

Etape 6 : Code

Le code peux-être optimiser selon vos besoins.

Sources :

http://pr.chauveau.free.fr/spip/spip.php?page=article_pgm&id_rubrique=43


Je ne connaissais pas du tout le système de ventilation sur les télescopes mais c'est vraiment malin de monitorer le niveau d'humidité pour enlever la buée uniquement quand c'est nécessaire.
A quoi fond les valeurs de a et b dans le code ino ?
Merci pour le partage 😉

Bonjour,
Ce sont des constantes pour le calcul du point de rosée Tr

Très intéressant.
Merci pour le tuto

C'est la classe avec une PCB de qualité professionnelle !

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Un Tableau de Bord numérique – v2 !
Écran Tactile et Raspberry Pi
Connecter un écran LCD en I2C

stephane

Suivre


J'aime: 1

Découvrez d'autres tutoriels de

stephane

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers