Rémoulade maison

Difficulté:

Il y a quelques temps déjà, nous avons réalisé un délicieux coleslaw maison (pour accompagner des hot dogs avec pain un peu raté – on croyait avoir la recette parfaite, puis non et en fait oui…et puis en définitive…non) – plein d’aneth, de yaourt et de…rémoulade pour une sauce creamy de la mort qui tue, qui restera dans les annales !!! Et c’est bien de cette dernière dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui. Parce que chez nous, c’est bien simple : les tubes de mayo ou de rémoulade ne passent plus la porte. On a subitement réalisé, tels des comateux endormis dans les années 80, réveillés en 2018 et redécouvrant la vie avec bonheur, que c’était ultra bi-don à faire.

S’il y a une chose qu’il faut quand même souligner, c’est le tour de force réalisé par les industriels. Les gars, ils ont quand même réussi à nous faire croire que faire ses sauces soi-même, c’est une méga plaie. Horrible. Même qu’à Guantanamo, ils forcent les prisonniers à en faire à longueur de journée (eh voilà, avec mes bêtises, je vais ricaner toute la journée en m’imaginant un chef de cartel en train de fouetter une mayo dans sa cellule, BRAVO). Ça prend un de ces temps ma bonne dame  !! « Non mais les cocos, vous travaillez dur toute la journée et le soir ‘faut encore cuisiner ! – Mais non ! C’est si simple de sortir son tube Amora ». Une petite pression magique dans l’assiette et hop, on en parle plus.

J’avoue que je m’y étais laissée prendre moi-même ! Inconsciemment, c’était rentré dans mon crâne pas si imperméable que ça à la publicité : la rémoulade, c’était compliqué à faire – hors de ma portée de cuisinière du dimanche.

Et puis, le jour béni est arrivé où notre pot est arrivé à son dernier pschiit tel un vieux ballon de baudruche dégonflé – et où on a décidé que trop, c’était trop. Comme pour les pailles, on a tout simplement acté que ce tube était le dernier, qu’on n’en rachèterait plus.

Je le confesse cependant devant vous, nous nous sommes réveillés le lendemain avec une sensation se rapprochant de celle que tu ressens quand tu as fini la bouteille de tequila la veille et que tu as signé une reconnaissance de dettes à quelqu’un dont tu ne te souviens plus vraiment...Naaaan, mais en fait c’était pour rire dit ? On va en racheter, hein ? De vrais drogués en mode « demain j’arrête » !

Mais, et je dois dire que je suis assez fière, nous avons tenu bon. Il y a eu des débuts difficiles avec des envies d’œuf mimosa non satisfaites, des « arf, tant pis, je vais prendre du ketchup », des fish and chips qui se sont sentis bien seuls…Jusqu’au jour où nous avons regardé notre fouet bien en face (de cuisine hein, on ne commence pas avec les délires sado-maso, s’il vous plait !) et où on s’est lancés. Eh bien, vous savez quoi ? Faire sa rémoulade soi-même est d’une facilité et d’une rapidité presque ridicule. Je vous explique ?

Commençons par le commencement avec la liste (vraiment succincte) des ingrédients nécessaires. Un jaune d’œuf, une cuillère à soupe de moutarde, de l’huile (nous on aime bien utiliser quelque chose d’assez neutre du style tournesol ou pépin de raisin, mais je vous encourage à tenter des trucs un peu plus foufous genre colza, huile d’olive ou encore huile parfumée), du sel et du poivre. Voilà. A moins que vous n’habitiez dans une grotte rupestre au fin fond de l’Aveyron, je crois pouvoir vous assurer avec certitude que oui, vous avez tous les ingrédients, 80% du temps. A titre de comparaison, je vous mets la composition de la mayonnaise Amora (qui doit, je pense, être la plus vendue) et à vrai dire, je trouve que ça fait un peu froid dans le dos : huiles végétales (qui-que-quoi-dont-où-lequel, l’histoire ne le dit pas…) – jaune d’œufs de poules élevées en plein air (8%) – vinaigre de vin blanc – eau – moutarde de Dijon 5,3% (eau, graines de moutarde, vinaigre, sel, acidifiant : acide citrique) – sucre – sel – épaississants : E1422, dextrine – arômes – colorants : extrait de paprika, lutéine (extrait de tagète). Voilà, voilà. Comment transformer une recette à 5 ingrédients en recette à 12 ingrédients…Merci Ô Industriels de l’agro-alimentaire d’avoir tant compliqué nos vies !

Bon, maintenant que vous avez tous les ingrédients devant vous comme de bons petits soldats, je vous explique comment on fait ? Suivez le guide messieurs dames !

Matériel :

Budget : Non défini

Connecte-toi pour découvrir ce tuto
Rejoins une communauté de plus de 40 000 Makers français, découvre toutes leurs techniques et idées créatives et partage tes projets !

A découvrir :
Etape 1 : Cassez votre oeuf en mode Moïse
Etape 2 : La moutarde me monte au nez !
Etape 3 : 50 nuances...de rémoulade !
Etape 4 : 50 nuances plus sombres
Etape 5 : Mettez-y votre grain de sel !

Sources :

https://manonwoodstock.wordpress.com/


Ces tutoriels devraient vous plaire

Mojito fraise et tagada
Fabriquer un germoir à graines et son socle
Faire son eau de vie de mirabelle maison

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers