Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Photomaton de poche

Sauvegarder: J'aime

Partager:

Difficulté:

On voit de plus en plus dans les fêtes ou les mariages des petites boîtes pour garder un souvenir, mettre des petits messages, ...
Voici un exemple de photomaton, photobooth ou photocall qu'on peut facilement créer avec une tablette et l'application qui va bien.
Le coût de réalisation dépend du bois de récup que vous avez ou non. Si vous avez une caisse à vin ou un tiroir, c'est encore plus simple !

Matériel :

Budget : Non défini

Fichiers :

Etape 1 : Réalisation de la boîte

Suivant la tablette, la boîte ne va pas avoir du tout la même taille. Il ne peut donc pas y avoir de plan tout fait, mais le principe reste le même :

  • une face avant dans laquelle on va découper pour accéder à la vitre tactile et la caméra
  • 4 côtés pour cacher la tablette, le câble et donner un peu de volume
  • Une face arrière en option suivant comment on veut installer le photomaton (sur un pied d'appareil photo, accroché à une grille, sur un meuble, ...). Mon modèle n'a pas de face arrière.


La face avant

  • Prendre les mesures de la tablette et ajouter 4 à 5 cm à droite et à gauche, 2 cm en haut et en bas. Rajouter 2 ou 3 cm du côté où l'alimentation vient s'insérer. Découper une planche à ces dimensions.
  • Prendre les mesures de la vitre de la tablette et découper un trou à ces dimensions dans la planche précédemment découpée, en la centrant à peu près.
  • En fonction de la vitre, percer un trou pour la caméra avant (mèche de 8mm)


Les côtés

Découper les côtés 2 à 2 : 

  • 2 en fonction de la longueur de la face avant et de la profondeur que vous voulez donner à votre boîte, 
  • 2 en fonction de la largeur de la face avant et de la profondeur.
  • Dans un des côtés, celui de dessous ou celui où est l'alimentation, faites une ouverture pour laisser passer le câble d'alimentation.


Assembler la boîte

  • Découper 4 morceaux de tassot de longueur identique à la profondeur de la boîte.
  • Commencer par assembler les côtés, puis la face avant (il y a certainement une façon de faire ça plus proprement).
  • Attention, ne pas mettre de vis pour laisser un peu de jeu dans le bois à l'endroit où il y a le bouton marche/arrêt.


Peindre la boîte

A la bombe ou au pinceau

Etape 2 : Positionner la tablette

  • Positionner la tablette avec des cales en bois vissées en haut et en bas
    Attention à laisser les boutons (marche, volume + et -) et les connecteurs (carte SD, alimentation) accessibles.
  • Pour les cales de chaque côté, prévoir une épaisseur plus ou moins égale à celle de la tablette. Idem pour les boutons et connecteurs.
  • Y visser un morceau de bois pour bloquer la tablette l'empêcher de tomber en arrière.
    Ca peut être aussi un écrou papillon car si vous utilisez la tablette pour autre chose, il faut pouvoir l'enlever facilement.

Etape 3 : Allumer ou réveiller la tablette

Pour allumer ou faire sortir la tablette du mode veille, il faut pouvoir accéder au bouton marche/arrêt. Or il est dans la boîte. Donc soit on fait un trou, soit on trouve une autre astuce.

Pour ma part, j'ai choisi de laisser un peu de jeu dans le vissage de ma boîte : quand j'appuie à la verticale de mon bouton marche/arrêt, le bois se déforme.
A l'aide d'un morceau de stylo scié à la bonne longueur, je peux appuyer sur le bouton marche/arrêt en appuyant à cet endroit de la boîte.
Vous pouvez aussi le faire pour un bouton situé sur le côté.

Enfin, j'ai réalisé une pièce en 3D pour maintenir le morceau de stylo (en bleu sur la photo) que j'ai collé, mais ça peut être fait avec un morceau de carton plié.

Etape 4 : Choix de l'application et mode d'emploi

Il y a plein d'applis de photobooth pour tablette. J'ai choisi Hyperbooth car gratuite, peu de pub et pas mal d'effets sympas.

Il y a peu d'espace sur ma vieille tablette, j'ai donc créé un dossier partagé sur une box. Avec une connexion wifi ou 4G, il est possible d'y déposer automatiquement les photos si l'on installe l'appli de cette box.

Ensuite j'ai créé une URL personnalisée sur www.huit.re qui renvoie vers ce dossier partagé, afin que les participants retiennent facilement cette adresse et puissent venir voir ou récupérer des photos.

Enfin, j'affiche le doc présent dans les dossiers techniques qui récapitule la description du photomaton et les fonctions principales.

Etape 5 : En option, personnalisation de la boîte

En option, vous pouvez vous amuser à personnaliser la boîte avec les fonctions principales de l'appli.

Avantages : prise en main rapide du photomaton

Inconvénients : si vous souhaitez changer d'appli, il faut repeindre la boîte ;-)

Bon amusement !

Sauvegarder: J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Poche à pioche
le mini plateau de jeu végétalisé
Paper toys : safari en wax et carton

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers