Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux - Tutoriel pour les nul.les en DIY, le retour !

Sauvegarder: 2 J'aime

Partager:

Difficulté:

J’enchaîne directement sur ma deuxième réalisation un peu plus « enfantine » et trèèèèès actuelle vu qu’elle ferait, à mon sens, une déco idéale pour la période de Pâques (sauras-tu retrouver de l’auto-sarcasme dans cette phrase ? :) ). Ici aussi, pas besoin de matos qui sort du commun – si vous bricolez un peu au quotidien, ça ne devrait pas poser problème :

  • Deux boîtes à camembert (non, pas « deux nouvelles », y a des limites aux orgies caloriques quand même !).
  • Des cartons divers – de couleurs différentes ou pas, récupérés dans votre bac/sac de recyclage – que vous faites parfaitement parce que vous êtes des gens géniaux.
  • Une pince pour dépiauter vos boîtes à camembert en douceur – telle Meredith Grey faisant une résection de tumeur.
  • Du vernis-colle Décopatch.
  • Du papier de soie de récupération, que vous pouvez prélever, comme moi, parmi les montagnes de boîtes de chocolat que vous envoient vos fans (en l’occurrence composés de…ma maman…et de son amoureux...Voilà, voilà :P ).
  • Des perles diverses (rocailles ou récup – ici, c’est un mix des deux pour moi avec une utilisation du collier de Mireille – vous noterez – qui relève de l’exemplarité la plus totale).
  • D'un oiseau qui "traine" (j'y reviendrai plus bas).
  • Du ruban de récupération, récupérés – toujours – sur les boîtes de chocolat envoyées par vos groupies.
  • De la colle liquide toute bête.
  • Un pistolet à colle chaude.
  • Des pinceaux ultra-méga-giga standards.
  • D’un ciseau !!! M’en fous, c’est mon tuto – je fais c’que j’veux d’abord !!!! Vive l’orthographe libre !!!!!
  • Un reste de pâte 3D dorée à moitié sèche (facultatif - c’est juste qu’elle est en ma possession depuis 1000 ans et que j’ai été prise d’une envie subite de m’en débarrasser).

Matériel :

Budget : 1€

Etape 1 : C'est l'hymne de nos campagnes

L’objectif numéro uno va être de me verdir un peu tout ça !! Vous prenez, de vos plus beaux doigts de fée, un fond de boîte à camembert et vous m’en recouvrez le fond et le tour de votre plus sublime papier de soie vert – ou de toute autre couleur d’ailleurs – c’est comme voul’voul. A choisir et si c’était à refaire, je crois que j’opterais pour quelque chose de moins clinquant – mais moi quand je bricole, une décision est aussi définitive qu’un tatouage : ce qui est fait est fait, on ne revient pas dessus.

Etape 2 : I'm like a bird

A l’aide d’un généreux point de colle liquide, coller un oiseau qui « traîne » chez vous au centre de l’ébauche de cage – ne mentez pas, on a tous un piaf qui joue les squatteurs de service – que ça soit un sombre truc déposé sur un bouquet de fleur et qui finit dans la « corbeille à bordel » (foutoir stratosphérique – équivalent en objet du fantôme – trop banal pour être mis sur le devant de la scène, mais juste assez important pour ne pas être jeté ou donné) ou alors les immondes plumeaux jaunes à qui on colle un bec et deux perles de rocailles noires, que les chocolatiers jugent bon de semer sur tous leurs œufs et qui ont l’air aussi désolés que nous (les poussins, pas les chocolatiers ^^).

On découpe ensuite des jolies fleu-fleurs dans nos chutes de carton, auxquelles on peut d’ailleurs donner des formes diverses et variées – une petite perle au centre et on se croirait presque pieds nus dans l’herbe fraîche avec une douce brise qui nous caresse les mollets #exagération.

Etape 3 : Les portes du pénitencier

Etape 3 : Les portes du pénitencier

Il est venu le temps (non, mais tu vas te calmer, oui ??????? ça suffit cette obsession pour les chansons de merde, enfin :D ) d’enfermer notre pauvre zozio et sachez que cela ne se fera pas sans l’aide du tour de la deuxième boîte à camembert (et de la moitié du tour de la première – ça va, vous suivez ? Excusez-moi, hein, j’ai parfois l’impression de parler mandarin dans ce tuto !) soigneusement découpés en bandelettes (idem, on y va tout doux si on veut éviter de tout casser et donc de se taper un horrible « mort.e d’une indigestion de LePetit » dans sa notice nécrologique).

Il suffit ensuite de dégainer votre AK47 de colle chaude, d’en déposer une belle lampée sur le bord intérieur de votre belle prairie d’y plaquer une lanière en bois – d’attendre une ou deux minutes pour éviter la sensation proche de la torture de la colle chaude brûlante sous les doigts – et d’incorporer intégralement l’extrémité en bois en appuyant assez fort.

Même principe de l’autre côté, à savoir qu’il ne faut pas hésiter à couper la tige en bois pour ajuster la hauteur du barreau de la cage. On répète la même opération 4, 6, 8 fois – selon que le pioupiou a été mis aux arrêts en prison basse sécurité ou à Guantanamo.

Votre bricolage est maintenant presque terminé : il vous suffit de faire un joli nœud décoratif à l’aide du ruban de votre choix pour habiller le sommet de la cage, puis de customiser (si besoin) le rebord d’un trait de reste de pâte texturant 3D dorée qui vous sort par les yeux et que vous rêvez de finir (ou de gouache, d’acrylique et autres idées folles – je pense que tout est susceptible de marcher).

Une nouvelle photo absolument pas mise-en-scène à côté d’une jolie plante grasse, avec une luminosité des plus naturelles qui donne une idée tout à fait réaliste de l’éclairage de mon appartement, où il est 17h30 un jour de pluie toute la journée ;) C’est pas ma réalisation la plus folichonne, mais c’est mimi, c’est faisable avec des loulous pas trop petits et, c’est bien là l’essentiel, ça me plait à moi.

Sources :

https://manonwoodstock.wordpress.com/


Sauvegarder: 2 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Un tableau liège en bouchons recyclés
Comment teindre les oeufs pour Pâques naturellement avec les épluchures d'oignons
DIY MIROIR TUBE DE CUIVRE