Dentifrice homemade

20180304 191548

Difficulté:

Aujourd'hui, c'est…dentifrice maison ! 

Je vous explique ?

Doucement mes petit.e.s, ne partez pas tous en courant, je ne vais vous sortir aucun mot incompréhensible du genre « tensioactif », « squalane » ou « vitamine C stabilisée », qui ont tendance à me rappeler avec horreur mes cours de chimie de seconde, car ma recette est bête comme chou. S’il y avait un niveau « imbécile » dans la réalisation des cosmétiques maison (ce qui est à peu près le mien), on pourrait sans problème classer mon dentifrice en dessous.

J’avais découvert la recette dans le numéro de Noël de l’Atelier des Nanas, que m’avait gentiment passé ma collègue Delphe (si d’aventure vous tombez dessus, ça se lit bien, c’est assez fun – même si j’avais du me taper le témoignage lancinant d’une nénette qui vivait de son blog et qui pleurnichait en décrivant TOUT le travail que ça lui demandait (euh ? Ok, mais quoi, tu préfère retourner faire un 9 à 5 à l’usine ?) et j’avais relevé quelques incohérences de-ci de-là – par exemple, faire la promo du zéro-déchet et claquer une énorme page de gadgets inutiles à acheter la page d’après…Bon…éditorialement, on aurait pu faire mieux…Mais c’est frais et il y a de bonnes idées !). J’avais alors photographié la double page du combo dentifrice – déo (que je compte bien essayer un jour, mais ça sera difficile de faire mieux que Clémence et Vivien !) et puis j’avais laissé dormir cette idée dans mon téléphone, pour quand « j’aurai le temps ». Je vous explique le déroulé ?

Je commence par les ingrédients nécessaires, au nombre de 3 ! Il faudra donc vous procurer, si vous n’en avez pas déjà dans vos placards, de l’huile de coco (bio si possible, je rappelle que ce produit ira dans votre bouche et je vous mets un petit lien Aroma Zone par ici : https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-vegetale-coco-bio-aroma-zone à 4,20€ les 100g vous devriez en avoir pour 5 réalisations soit 20 mois de dentifrice), de l’argile verte ou blanche ultra ventilée (je vous remets un lien Aroma Zone, car elle a l’air de bonne facture…Elle est issue de carrières françaises gérées de manière éco-responsable : https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/argile-illite-verte-surfine-aroma-zone 3,5€ les 500g à 15g la cuillère à soupe, vous en avez pour 17 réalisations !) et 3 gouttes d’une huile essentielle pour parfumer (ou pas d’ailleurs, vous êtes maîtres de votre destins). Dans ma recette, ils conseillent la menthe poivrée (https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-essentielle-menthe-poivree-de-provence-bio-aroma-zone menthe de Provence Bio France à 6€ les 10ml, c’est pas déconnant comme tarif ! Et vous en avez pour une petite plombe) ou le Tea Tree (https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-essentielle-tea-tree-arbre-bio-aroma-zone encore moins chère à 3,30€ les 10ml).

J’insiste sur un point, ne mettez pas d’huiles essentielles dans votre préparation si elles ne sont pas bio ! J’y reviendrai en détail dans un autre article, mais je ne vous apprends rien en vous disant que non bio: bourré de pesticides et comme huiles essentielles : actif concentré…inutile de vous faire un dessin. Je sais qu’on retrouve aussi des pesticides dans les produits bio (vous savez, l’histoire – mille fois racontée par vos ami.e.s anti écolos – des champs cultivés côte à côte) mais il y en aura toujours moins que dans les plantes où il y a une pulvérisation directe !

Je précise quand même que les personnes ayant les dents et/ou les gencives sensibles sont susceptibles de ne pas tolérer l’argile verte ou blanche. Il est alors conseillé d’opter pour du carbonate de calcium, qui attaque un peu moins (à 3€ les 500g : https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/carbonate-de-calcium-aroma-zone).

Bon, c’est bien beau tout ça, mais comment qu’c’est t’y qu’on fait ? Vous allez voir, c’est BI-DON.

Matériel

20180304 180342

Budget:

15 €

Etape 1 : La fonte des glaces

Vous prélevez 2 cuillères à soupe d’huile de coco, que vous placez gentiment dans un bol. Si c’est l’hiver, vous mettez tout ce beau monde directement sur le radiateur pour une fonte tout en douceur et si c’est l’été, ben, ma foi, ça devrait fondre tout seul ! Au pire, quelques minutes et c’est réglé. Comme nous sommes en hiver et qu’il fait un froid à tonifier la plus flasque des fesses, vous claquez tout ça sur le radiateur et vous retournez vous vautrer une bonne demi-heure sur votre canapé. Avec un chocolat chaud tiens ! Eh, les fesses flasques, ça s’entretient, n’est-ce pas ?

Etape 2 : Pluie d'argile

Une fois que votre beurre est retourné à l’était d’huile et qu’il est clair de comme de l’eau de roche “Crystal Clear” comme disent nos ami.e.s des United States of America, c’est le moment d’inviter l’argile à la fête.

On en ajoute deux cuillères à soupe et – attention les yeux, c’est mon gros warning de l’article – on ne mélange surtout pas avec une cuillère en inox !!! Utilisez une spatule en silicone, plastique ou si vous avez, une cuillère en bois.

Mais… pourquoi me demandent mes fans en délire ?? Euh…je n’en sais foutrement rien. Ils le précisent juste sur la recette…et même si ce genre d’affirmation m’horripile et que j’ai envie de demander “mais POURQUOI ?” telle une enfant de 4 ans qui a envie de comprendre l’origine de la vie, je vous le dis quand même ! Vous croyez qu’on se transforme en pigeon à deux têtes si on fait les gros rebelles et qu’on utilise de l’inox ? Des scientifiques dans la salle pour me dire que je ne suis pas drôle et que je risque de transformer ma préparation en acide sulfurique ? J’attends vos lumières les gens !

Etape 3 : Divines huiles

Maintenant que l’argile est parfaitement incorporé et que votre préparation a pris de la consistance, il ne vous reste plus qu’à ajouter vos 3 gouttes d’huile essentielle (ou pas, je rappelle que nous vivons dans un pays libre !) et c’est finish !!!!

Y a plus qu’à le mettre dans un petit contenant (moi j’ai fait avec ce que j’avais, c’est à dire des pots réutilisables d’échantillons Lush) et à le disposer amoureusement sur votre lavabo (noooon Manon, tu ne citeras pas cette horrible chanson de Vincent Lagaff qui aurait mieux fait de ne jamais dépasser la machine à café du Bigdil) et que dire, mis à part que le tour est joué !

Et si le lendemain c’est le drame et que je me rends compte que c’est solidifié ? Pas de crise d’angoisse mon petit, il suffit de mouiller ta brosse à chicots et de la frotter sur la pâte solidifiée.

Mais Manon, l’argile je connaissais sur le visage pour ressembler à E.T. le temps d’un masque, mais…est-ce que c’est bon ? Franchement, ça passe ! Le dentifrice a un petit goût de coco, d’huile essentielle de Tea Tree pour ma part (mais c’est léger) et on sent juste la légère abrasion de l’argile sur les dents. Ce n’est absolument pas sucré, ce qui me fait réaliser avec horreur que les industriels nous balancent du sucre ou de l’aspartame absolument partout…Mais rien à voir avec l’huile de foie de morue ! Vous allez y survivre, c’est garanti 

L’efficacité est bonne, j’utilise mon dentifrice depuis une bonne semaine et je ne souffre toujours pas de forme dégénérescente du scorbut. Mes dents sont blanches sans être agressées et c’est tout ce que je demande.

Niveau tarif, inutile de vous dire que c’est relativement imbattable, surtout que là, vous avez du bio ! A 15g la cuillère à soupe et à environ 300 gouttes par flacon d’huile essentielle, cela vous fait un total, par dentifrice de : (4,20€/100g) x 15g : 0.63 cts d’huile de coco, (3,50€/500g) x 15g : 0.10cts d’argile verte et dans le cas de l’huile de menthe poivrée qui est plus chère : (6€/300 gouttes) *3 gouttes : 0.06 cts d’huile essentielle, qui je le rappelle, peut être squizzée. Votre dentifrice vous coûtera donc la modique somme de maximum 80 centimes, au mieux 70. Et vous en avez pour, aller, à la louche au moins 4 mois ! Ce qui me ramène à la modique somme de 20 centimes de budget dentifrice !!! A titre d’exemple, le dentifrice le plus basique, en marque distributeur, vous coûtera en moyenne entre 50 et 70 centimes. C’est officiel, le dentifrice maison, c’est à peu près 3 fois moins cher que le plus simple des dentifrices du commerce ! FABULEUX n’est-il pas ?

En conclusion, le dentifrice homemade c’est fastoche comme tout, meilleur pour vos dents que du Signal Ultra Glossy, meilleur pour la planète (moins de déchets qu’en achetant des tubes dans le commerce) et merveilleux pour votre compte en banque !!! Alors que demande le peuple ? Qu’est-ce qu’on attend pour s’y mettre ?

Alors, qu’avez vous pensé de cette petite recette toute simple ? En avez-vous une autre que vous souhaiteriez partager ? Que pensez-vous des cosmétiques faits maison ? Envie de me crier haine, joie ou amour ? Je ne suis pas difficile et je prends tout ce que vous aurez à m’offrir !

Je vous souhaite une très belle journée !

Incisive et spatule en bois !

Manon Woodstock.

Vous aimez ce tutoriel ?


Soyez le premier à poster un commentaire pour Dentifrice homemade


Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Mode & Beauté dans votre boîte mail




S'inscrire:


  • Vues: 248
  • J'aime: 2