Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Boudin blanc

Sauvegarder: 0 J'aime

Partager:

Difficulté:

Comment se passer de l’industrie.


À la portée de tous si on excepte le fait de trouver les boyaux. Une façon d’échapper à la bouffe industrielle.

Matériel :

Budget : 1€

  • Pour 1 kg de farce
  • 1 kg de poitrine de porc
  • 1 l de lait
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • thym
  • Assaisonnement pour 1 kg de farce et 1 l de lait
  • 2 feuilles de laurier
  • Pointe de cannelle
  • 30 g de sel
  • 4 g de poivre blanc
  • 2 g de muscade
  • 6 œufs entier
  • 40 g de porto
  • 30 g de jus ou de brisures de truffe
  • Boyau de porc
  • <li>4 g de poivre blanc</li>

Etape 1 : Préparation

Dans une casserole faire bouillir le lait et les légumes pendant 20 minutes. Pendant ce temps, hacher la viande. J’ai ici utilisé un hachoir à viande en repassant le hachis plusieurs fois. Si on a un mixer de qualité (donc solide et supportant de longues utilisations) on pourra faire avec, Le cutter utilisé par les charcutiers n’étant pas à la portée du particulier. Il faut obtenir plus une bouillie de viande qu’un hachis.

Etape 2 : Émulsion

Pour l’étape suivante ce sera mixer pour tous. On mélange le lait filtré, la viande, les œufs, le sel et les aromates. On obtient quelque chose qui ressemble à une bouillie assez liquide. On verse cette préparation avec un entonnoir dans un boyau de porc dont le bout a été noué. Il faut refaire monter les éventuelles bulles d’air. On ne le remplit pas excessivement parce qu’il va falloir tourner le boyau tous les 15 cm.

Etape 3 : Cuisson

La cuisson est délicate. Il faut cuire suffisamment le boudin sans atteindre le point fatidique où tout explose. Pour ce la, il suffit de faire cuire avec démarrage à froid, dans une grande quantité d’eau. On mène doucement au bord de l’ébullition et on laisse dans la marmite couverte pendant 2 h. On sort les boudins ensuite pour les plonger dans l’eau froide.

Etape 4 : Notes

Les industriels en sont arrivés à mettre de tout dans un boyau et de préférences de tout pas cher et de piètre qualité. Épaississant, colorant, viandes d’origines diverses et variées, une vraie porte ouverte sur le monde, attention aux courants d’air.
C’est porto OU truffe, les deux ensemble ça ferait trop.

Ipxav
07 - 07 - 2016 : 00:00

Génial la recette ! Merci Dominique. Où achètes tu les boyaux ?

Dominique1
07 - 07 - 2016 : 00:00

J'ai honte… Au supermarché pendant les semaines de promo sur le porc. Mais je pense que ça dépend où on habite.
Sinon il y a ça :
http://www.boyaux-saucisses-epices-conserves.com/epages/box6817.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/box6817/Categories/BOYAUX__EPICES1/%22Boyaux%20EPICES%20PARTICULIERS%22/Boyaux_de_Porcs
ou ça :
http://www.latoquedor.com/boyaux-de-porc-mouton-et-boeuf/289-boyaux-de-porc-saumure-en-menu.html
et certainement d'autres.

Sauvegarder: 0 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Sablés de Noël sans beurre
BÛCHE DE NOËL VANILLE FRAMBOISE AMANDE
Les Pancakes Châtaigne Clémentine