Borne d'arcade retrogaming slim

Img 20171002 wa0002

Difficulté:

Ce tutoriel vous guidera pour la réalisation d’une borne d’arcade au format slim (faible profondeur). J’ai voulu ce tutoriel accessible au plus grand nombre et j’ai essayé de vous faciliter la tâche en rendant certaines étapes plus simple grâce à quelques astuces. Il n’y a aucune compétence en électronique requise, pas de soudure, ce tutoriel est accessible à tous les curieux. Vous allez devoir manier la scie sauteuse, un peu la scie circulaire, une défonceuse, perceuse/visseuse. Ce tutoriel constitue une base de travail, vous pouvez tout modifier selon vos préférences : la forme, les composants, la décoration etc… si vous vous en sentez l’âme.

Matériel

Budget:

500 €

Etape 1 : Pour commencer

J’ai décomposé le projet en 3 parties :

L’électronique

Le châssis (le meuble qui va accueillir l’électronique)

Voir la liste d'achat en pièce jointe






Fichiers techniques de cette étape :

Bill_Of_Material_Borne_Retro_Slim.xlsx

Etape 2 : I - Le châssis

J’ai réalisé le châssis à partir de planche de récupération en MDF 18mm.

Pour vous faciliter la tâche concernant le châssis, je vous propose de simplifier le travail.

Pour ma part, j’ai acheté les plans et patrons (taille réelle) de la borne. Vous gagnerez un temps considérable car les patrons vous sont livrés par courrier, il vous suffit de les découper, les poser sur vos blanches, tracer les contours des formes à couper puis découper.  L’assemblage s’effectue ensuite en suivant les instructions comme pour un jeu de construction.

Bien entendu, les plus aguerris d’entre vous peuvent dessiner la forme de leur choix et gérer la découpe et le montage seul si vous avez le niveau.

Autre précision : il y a d’autres formes de châssis disponible sur le site Internet, les patrons coûtent une cinquantaine d’Euros, ils sont réutilisables si vous les manipulez tranquillement ou vous pouvez en faire une photocopie de sauvegarde dans un centre de reprographie en A0/Traceur.

Le site en question s’appelle www.arcadefromscratch.com  et il existe plusieurs modèles de châssis.

Je n’ai aucune action et ne connais pas personnellement le créateur, vous pouvez trouver d’autres modèles de chassis en cherchant sur Internet, il en existe des gratuits, l’avantage c’est qu’ici vous avez des patrons en taille réel et des instructions. Une fois encore, si vous voulez corser le niveau de difficulté, vous pouvez réaliser les plans vous-mêmes.

Pour les coupes, je distingue 2 phases :

  • Le « bois » -> Les coupes droites : 

Il vous faudra tout d’abord des tasseaux :

  • 3 tasseaux de 27x27mm de 2,4m
  • 3 tasseaux de 18x18mm de 2,4m

Une fois les patrons en votre possession, je vous propose une deuxième astuce qui va vous faire gagner du temps : vous pouvez faire découper les coupes simples (coupe droite) au service coupe de votre magasin Leroy Merlin. Dépliez les patrons, prenez les mesures  et fournissez la liste à votre magasin ou sur le site Internet de Leroy Merlin. J’ai utilisé du MDF 18mm, mis à part pour le « panel » (la partie qui accueille les boutons et joystick) qui est en 10mm.

Pour notre projet, cela donne la liste suivante (voir fichier joint) 









Vous êtes en possession de 14 pièces « droites », référez-vous aux instructions, vous aurez à fixer des tasseaux sur certaines pièces, pré-percer d’autres etc…

  • Le « Bois » -> Les coupes « complexes »

Il va falloir manier un minimum la scie sauteuse, prenez soin d’avoir des lames de qualités et adaptées (lames pour coupes arrondies)

Vous avez 6 pièces à couper qui ont une forme « complexe ».

Les 2 « Sides » (côté en Anglais) de la borne représentent le plus gros du travail, il vous faut acheter 2 panneaux de MDF18mm de 180cm x 55cm.

Pour le premier « Side » vous fixez les patrons à l’aide de punaise sur le panneau, vous tracez, marquez également l’emplacement de chaque tasseau en piquant avec les punaises et traçage à la règle après, retirez le patron, découpez.

Pour le deuxième side, répétez l’opération en positionnant le patron à l’envers (miroir).

Ensuite, sur chaque Side : coupez et fixez les tasseaux sur les emplacements que vous avez repéré avec les punaises.

Pour les 4 autres formes, il vous faut :

  • 1 pièce de MDF18mm de 60cmx25cm pour les 2 parties qui servent à porter le panel Joystick
  • 2 pièces de MDF18mm de 50cmx25cm pour les 2 supports d’écran

Idem, prenez les patrons, appliquez les sur les pièces de MDF, tracez, coupez.

  • Préparation pour intégration de l’électronique et décoration

Il va vous falloir chantourner quelques pièces de MDF pour permettre d’encastrer certains composants (les haut-parleurs, bloc d’alimentation, amplificateur son, boutons et joysticks, poignées de transport).

Tout ceci est indiqué sur les patrons.

Pour les Sides, il va vous falloir les rainurer afin de permettre de poser les chants décoratifs (appelé T Molding, car leur forme rappelle un T, il y a un ergot qui vient se coincer dans la rainure pour le bloquer). Vous devez utiliser une défonceuse avec une fraise adaptée, la rainure doit être au milieu du side (qui fait 18mm d’épaisseur), le T molding fait 19mm d’épaisseur. Faites un essai au préalable sur une planche test. Je vous conseille de passer la défonceuse dans les deux sens (en retournant en miroir le side) afin de bien centrer la rainure.

En photo : 

Pour le panel qui accueille les Joysticks, posez le patron avec des punaises, marquez avec les punaises l’emplacement des zones à débiter, retirez le patron et évider les zones concernées.

J’ai utilisé une mèche plate de 28mm (qui correspond aux diamètres des boutons et des joysticks). La mèche plate se place sur votre perceuse/visseuse, il y a une pointe qui permet de centrer sur votre repère, commencez par la face avant.

Pour la face avant de la borne qui accueillera les hauts parleurs et la carte son :

Tracez les repères des zones qui accueilleront l’ampli (le démonter au préalable pour ne garder que la face avant et la carte électronique, on se débarrasse du boitier métallique) et les haut-parleurs encastrables. Pour évider les zones, pré-percez pour permettre de glisser la lame de la scie-sauteuse. J’ai pris une lame fine et pour les formes arrondies.

Voici un avant/après.

Pensez à tester que l’amplificateur et les hauts parleurs s’insèrent bien correctement.

Idem pour les poignées encastrées, vous avez des repères sur les patrons, en photo ça donne ça :

Pour le bloc d’alimentation (bouton On/Off), il se place tout en bas à l’arrière de la borne, tracez le repère sur le bas de la borne, et évider à la scie sauteuse (pré-percez pour glisser la lame).

Voir photo :

  • Assemblage 

Vous avez réuni toutes les pièces « droites » et « complexes », posez les tasseaux et chantournez les pièces qui accueilleront des composants, il est temps d’assembler le châssis.

Astuces :

  • je vous invite à pré-percer les pièces (d’une part pour éviter que les tasseaux se fendent, et d’autre part pour guider la vis)
  • investissez dans une Fraise qui s’adapte sur votre visseuse et qui vous permet de « noyer » les têtes de vis.   En rebouchant les têtes de vis avec de la pâte à bois, vous aurez une finition pro.

Pour l’assemblage, référez-vous aux instructions fournis avec les patrons. Prenez votre temps et soyez méticuleux.

Une photo du châssis assemblé :

Fichiers techniques de cette étape :

Liste_coupes_droites_Borne.xlsx

Etape 3 : II - L'électronique

Vous avez pu le voir dans la liste des composants, je suis parti sur un nano ordinateur Raspberry pi 3 et un émulateur « Recalbox », encore une fois vous pouvez choisir celui qui vous plaît (Retropie etc..).

  • La préparation de l’émulateur : Le Raspberry Pi avec Recalbox

Vous vous souvenez, nous avons reçu les composants suivants :

  • la carte Raspberry Pi3
  • le boitier plastique de protection avec dissipateurs thermique et un ventilateur
  • l’alimentation
  • un câble réseau
  • un câble Hdmi
  • 1 carte microSD
  • 1 clé USB

Il vous faudra idéalement un clavier aussi et si vous avez une manette de jeu USB (par exemple celle fourni avec votre box internet).

Cette phase se fait en 3 étapes simples, 1ère étape  Il va nous falloir créer notre « Recalbox », c’est cette « Recalbox » que nous allons intégrer dans le châssis qui deviendra au final une « borne d’arcade ». C’est donc tout naturellement que je vous renvoie vers l’excellent site de Recalbox pour le tutoriel de création d’une recalbox https://www.recalbox.com/diyrecalbox

2ème étape, on branche le Raspberry pi sur l’écran (avec le HDMI ou le DVI), la manette de jeu USB ou le clavier.

3ème étape, on installe des jeux sur la clé USB, regarder ce tutoriel vous guidera https://www.youtube.com/watch?v=KlM9FFuP230

Vous pouvez passer par leur boutique (via Amazon) pour acheter les composants, ou prendre les liens dans ma liste au début de mon tutoriel. J’ai choisi Recalbox (c’est entièrement gratuit) car la communauté est très active, c’est Français, le travail est de qualité etc…

  • Le panel de contrôle (Joystick et boutons) 

Dans la première partie de ce tutoriel, nous avions préparé le panel et évider les trous avec la mèche plate. C’est le moment de vous saisir de ce panel.

Vous remarquerez dans la liste deux types de composants : le kit Joysticks/Boutons d’un côté, et de l’autre côté l’encodeur USB Manette (ce composant fait le lien entre le Joystick/Bouton et le nano-ordinateur Raspberry Pi, c’est comme un traducteur entre deux étrangers). Si c’est votre première fois avec un projet de la sorte, ne vous laissez pas impressionner par le nombre de câble et l’allure de casse-tête. On prend un câble, on relie les deux cosses métalliques sur le microswitch et on relie la fiche plastique sur l’encodeur USB et ceci autant de fois que de boutons. En résumé les étapes sont donc :

  • Il faut tout d’abord positionner les boutons sur le panel et les Joysticks (voir photo).
  • Ensuite il faut fixer les microswitch sous les boutons (ce sont ces petits boitiers rectangulaires avec deux cosses métalliques et qui font un bruit de « clic » quand on appuie).
  • On câble les microswitch en repérant les extrémités.
  • On raccorde chaque fiche à la carte de l’encodeur (on respecte le schéma fourni, c’est simple, soyez méticuleux, la carte de l'encodeur est marquée du nom des touches, ça demande une bonne vue. 
  • Il y a ensuite un seul câble USB qui part de l’encodeur et qui va se loger sur le port USB du Raspberry Pi (celui de votre choix, il y en a 4)
  • On refait la même chose pour le « Player 2 » 

Une fois toutes ces étapes faites, nous allons configurer les touches dans le menu de la Recalbox « Configurations manettes »

(Pensez bien à alimenter votre Raspberry pi avec le transformateur, carte SD intégrée, Recalbox installée, Câble HDMi ou DVI reliée du Raspberry pi vers votre écran)

Recalbox reconnaît automatiquement vos joysticks et boutons, nous allons donc configurer dans un premier temps le « Joueur 1 » (le joueur 2 copiera automatiquement ce qu’on a fait pour le joueur 1)

 Si tout s’est bien passé, le panel fonctionne parfaitement.

Si non, vérifier le câblage, que les branchements soient les mêmes entre Player 1 et Player 2, que vous avez configuré correctement les touches.

Vous pouvez à ce stade vous accorder une partie de votre jeu préféré ;-)

Etape 4 : III - La décoration

Ce projet a été effectué dans le cadre du concours Oui Are Makers Sud avec Leroy Merlin.

J’ai donc opté pour une décoration à base de récupération d’une part (des éléments décoratifs Iron Man) et des matériaux achetés chez Leroy Merlin d’autre part.

J’ai également acheté quelques éléments décoratifs sur le site smallcab.net, du T Molding de 19mm chromé (Comptez 8 mètres pour décorer la borne) + 4 poignées encastrable pour transporter la borne.

Cette borne se décore donc à votre convenance, selon vos goûts et peut s’adapter à votre intérieur.

Vous pouvez la peindre, l'enduire, mettre du tissu, la végétaliser ;-) 

Vous pouvez tout à fait réaliser une décoration sous un logiciel et faire imprimer des stickers vinyles si vous le souhaitez sur https://www.pixartprinting.fr/

Revenons au choix effectué pour ce tutoriel, j’ai opté pour un enduit type « Béton ciré » chez Leroy Merlin qui se marie bien avec une décoration intérieur moderne, j'ai pris un enduit lisse métallisé teinte "fonte" de la marque "Maison Déco". 

Avant toute chose, il va falloir reboucher les trous et poncer.

Je vous conseille de peindre l’arrière de la borne (j’ai opté pour le noir, c’est neutre et se combine avec tout, j'ai pris de la peinture en bombe mat). 

Pour les « Sides », j’ai enduit avec le béton ciré en suivant les conseils d’application du produit. En deux couches, à la taloche (c'était une première pour moi, c'est assez simple). La première couche sert à couvrir le MDF, on veille à maintenir une épaisseur régulière, on nettoie souvent la taloche à l'éponge humide pour éviter de rayer le travail. Deuxième couche lorsque la première a séché, pour créer les effets sur la matière. 

Pour la décoration du Panel, j’ai acheté du vinyl adhésif effet "carbone" chez Leroy Merlin, j’ai apposé sur le panel et j’ai évidé les trous pour les boutons au cutter. Ensuite, j’ai apposé une plaque type plexiglass transparente achetée chez Leroy Merlin (moins de 5mm d’épaisseur, ça permet de la couper avec un cutter).

J’ai évidé la plaque de plexiglass pour la poser au-dessus du panel et les boutons.

En guise de finition, j’ai posé une baguette profilé en Alu. Epaisseur 15mm pour prendre en sandwich le panel de 10mm et la plaque de plexiglass de 4mm.

J’ai peint la face avant de la borne avec une bombe rouge brillante, ainsi que l’intérieur des panneaux en noir. 

Enfin j’ai fixé une plaque de verre de 5mm d’épaisseur et de dimension 60cmx61cm devant l’écran. Je l’ai fait tenir grâce à des aimants fixés sur les tasseaux intérieurs (comme sur les portes d’armoire) et des rondelles métalliques achetée aux rayons quincaillerie que j’ai collé (voir photo).

J’ai peint la plaque de verre à la bombe, en prenant soin de masquer  la zone qui laissera apparaître l’écran au travers. Peinture à la bombe en couches légères successives pour éviter les coulures, jusqu’à obtenir un noir opaque.

Enfin, pour la finition de la borne, j’ai appliqué le T Molding dans les rainures. Conseil en vidéo : https://youtu.be/v_Bzl7BIPr4 J'ai acheté ce T-Molding sur le site smallcab.net il s'agit d'un modèle chromé de 19mm. Le T-Molding a une en T (avec un ergot à l'intérieur) qui s'insère dans la rainure. 

Petite astuce, le T Molding se pose mieux si on le chauffe avec un sèche-cheveux (il est plus malléable, et reprend sa rigidité une fois froid), et comme vous le voyez, ne pas hésiter à entailler les parties du T Molding qui seront courbées ceci afin de faciliter la pose.

Pour le Marquee (on lit Marquis), il s'agit de la zone en haut de la borne, j'ai pris une plaque de plexiglass chez Leroy Merlin (dimension 100cmx50cm épaisseur 1,2mm) j'ai coupé deux morceaux de 60cm x 16cm et entre deux j'ai emprisonné un laie de frise "Marvel"

Vous aimez ce tutoriel ?


AnDroKtoNe

27 sept. 2017 à 12:03

Ça m'a l'air pas mal, mais où sont les photos ? :(

Andouny

03 oct. 2017 à 00:45

Ooops, problème dans le transfert, je les Upload de ce pas, merci


Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Technologie dans votre boîte mail




S'inscrire:



En cliquant sur s'inscire, vous acceptez de respecter les conditions générales d'utilisation de Oui Are Makers.

  • Vues: 359
  • J'aime: 12