Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Maker à suivre : Chapao

     

Découvrez un Maker talentueux de la communauté : Chapao !

Pour ce nouveau rendez-vous dédié à un membre de la communauté OAM,  nous vous proposons de faire connaissance avec un maker en découvrant  ses motivations, ses goûts et son projet du moment !

Les Makers qui participent à l’interview reçoivent le badge “Maker à  Suivre” sur leur profil, afin de valoriser aux yeux de tous leur  implication dans le partage des savoir-faire et des idées créatives.

Petite introduction à Chapao :

Chapao est un maker “touche à tout” mais qui touche en particulier le bois et la technologie. C’est un des membres les plus actifs de Oui Are Makers avec déjà 15 tutos sur la plateforme. Il a aussi remporté le Concours raspberry pi, donc si vous avez des questions, vous savez à qui vous adresser !

Chapao

Qu’est ce que tu bricoles ?

Je bricole le bois depuis que mon papa m’a appris à tenir une scie à  main et à planter un clou en tapant davantage sur le clou que sur mes  doigts !

– J’ai vu que tu bricolais aussi de l’électronique. Ça te vient d’où ? 

Pour l’électronique (et l’informatique d’ailleurs), le lien est moins constant et plutôt fait de rencontres au fil du hasard : j’ai toujours  aimé démonter un peu tout ce qui me tombait sous la main (au grand dam  de mes proches car tout ne se remontait pas forcément comme prévu !),  mais en parlant de rencontres, je pense à : une passion pour le  modélisme ferroviaire étant gamin (avec un cousin et son père qui nous  fabriquait des feux tricolores avec trois leds dans un corps de seringue !), un cadeau « kit électronique 2000 », un premier Atari 520ST en  5ième… et après y avoir passé toutes mes économies, un stage en atelier  d’électricité en CAT en 3ème.

Sinon plus tard, je suis passé de technicien qualité à responsable  informatique parce que ma boîte changeait de locaux. Et enfin, tout  récemment, c’est un ami qui m’a offert ma première « framboise » en me  vantant ses possibilités. Il l’utilise pour des projets à Madagascar et  je n’ai bien sûr pas résisté longtemps à voir ce que je pouvais faire de cette minuscule carte… et à en tester d’autres !

– Quelles sont tes motivations ?

J’ai toujours eu besoin de concrétiser mes réflexions. J’adore la  théorie, mais sans mise en pratique, je finis par décrocher et j’aime  aussi me rendre utile et créer des choses utiles qui puissent servir à  d’autres que moi.

– Par quoi as-tu commencé ?

Comme indiqué plus haut, j’ai donc commencé par le Raspberry Pi, mais depuis que j’ai découvert l’Arduino grâce à un tuto de la plateforme, j’avoue qu’il a ma préférence, surtout dans sa  version « nano » car j’aime particulièrement l’idée qu’une fois  « programmé » le résultat devienne complètement autonome. D’ailleurs,  j’en suis à sérieusement regarder comment utiliser un microcontrôleur  tout seul ! Et je crois que c’est un peu l’objectif des créateurs de  l’Arduino et même du Raspberry Pi.

On facilite l’accès aux nouvelles technologies et à leur langage de  programmation pour ensuite oser aller plus loin et « enlever les  roulettes » ! Cela dit, les deux sont complémentaires, et je serais bien en mal de faire tourner mon tableau de bord numérique avec seulement un Arduino ! Ce qui est génial, c’est l’étendue des possibilités qui  paraît finalement sans limites… si ce ne sont celles de notre  imagination !

– Quel est ton bricolage préféré : un à toi et celui de quelqu’un d’autre ?

Arf, dure question… Mon bricolage préféré est sans doute encore en  gestation, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser mon “jeu de course lumineux” parce que c’est au final un bel objet qui m’a permis de découvrir  Arduino et qu’en m’imposant d’utiliser le plus de pièces déjà  existantes, il m’a confronté à de nombreux petits défis et j’ai pris  beaucoup de plaisir à les résoudre !

Quant à celui de quelqu’un d’autre, j’ai beaucoup de peine à ne pas  m’arrêter sur tout ce que je découvre sur Internet (les “tubes Nixies”  me titillent en ce moment), mais pour rester sur Oui Are Makers, je  lorgne régulièrement du côté des imprimantes 3D qui y sont proposées,  mais aussi du côté des radios à base de RPi et de la borne d’arcade  proposée par la couenne !

– Dernière question ! Comment as-tu découvert Ouiaremakers ?

 C’est un article du site « framboise314.fr » qui m’a fait découvrir le  site de partage « OuiAreMakers.com », mais j’avoue avoir mis du temps  avant d’oser écrire mon premier tuto et avoir désormais plutôt de la  peine à ne pas trop en écrire !

Merci beaucoup Chapao pour cette minute découverte ! 

Pour suivre Chapao c’est simple, il suffit de cliquer sur “Suivre” sur la page de son Profil qui est ici

Ainsi vous recevrez tous ses nouveaux tutos dans votre fil d’actu personnalisé !

Vous n’avez pas encore de compte ?Inscrivez-vous ici !

3 tutos incontournables de Chapao :

ChapaoChapao

Chapao


Ces articles pourraient vous intéresser

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers