Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Dans les coulisses de Dagoma

Aujourd’hui, on retrouve Florent Vanhove, chargé de communication et de marketing chez Dagoma, partenaire officiel du Challenge des Makers. Il en dévoile un peu plus sur l’entreprise qui conçoit et fabrique des imprimantes 3D facile à utiliser. Et surtout, il vous donne de super conseils pour participer au Challenge des Makers !



Pouvez-vous présenter l’entreprise en quelques mots ? 

Nous concevons et fabriquons en France des imprimantes 3D facile à utiliser. L'ambition de Dagoma est de permettre à chacun, à terme, de devenir un acteur-producteur local de sa consommation. La marque est engagée dans de nombreux sujets : lutte contre l'obsolescence de produits, la préservation de la planète, l'accès à la technologie pour tous, l'accompagnement de nos clients ... Dagoma c'est avant tout une aventure humaine entre les collaborateurs et sa communauté de makers passionnés.

Quelles sont les actions et les actualités du moment chez Dagoma ? 

J’'ai trois fiertés à vous partager pour ce début d'année 2019 : 

Tout d’abord, nous offrons avec nos imprimantes 3D une formation de 21 jours pour accompagner les nouveaux clients à chaque étape de leur découverte de l'impression 3D.

Ensuite, la mise en lumière de notre superbe communauté. Depuis quelques mois, nous avons mis en place une plateforme communautaire pour les mettre en relation et favoriser la visibilité de leurs créations. 

Enfin pour finir, la technologie bi-couleur devient accessible pour tous. Les nombreux retours de notre communauté nous ont permis de proposer l'imprimante 3D la plus performante de notre gamme avec la possibilité d'imprimer plusieurs couleurs et matières en même temps. 

Pourquoi Dagoma a choisi d’être partenaire du Challenge des Makers cette année ?

Dagoma soutient depuis sa création les initiatives de sa communauté. Nous avons eu l'occasion d'accompagner de nombreux projets étudiants autour de l'impression 3D, de la robotique et de la santé notamment.C'est une évidence, en tant qu'acteur local et français, de soutenir ce type de projet créatif.

Quels conseils pouvez-vous donner aux participants et / ou à ceux qui n'osent pas se lancer dans le Challenge ? 

Il y a une citation que j'aime beaucoup pour ce genre de défi "C'est en se plantant que l'on peut pousser". Lancez-vous, ce sera forcément riche en apprentissage. De plus, la communauté de makers s'entraide très facilement, n'hésitez pas à faire appel à eux. Il ne faut pas être un expert du bricolage pour être utile pour soi et pour les autres.

Comment percevez-vous les tendances DIY d'aujourd’hui et notamment au sein de la communauté Dagoma ?

Le faire soi-même a le vent en poupe. Que ce soit pour fabriquer ses produits ménagers, ou créer ses propres outils, de plus en plus de personne se lancent dans le DIY. Au-delà d'une activité ludique, je pense que nous avons davantage besoin de comprendre ce qui se trouve dans nos produits du quotidien, éviter la sur-consommation et la production de produit à l'autre bout de la planète.

Quelles créations vous ont marqué pour inspirer les créatifs ? 

Ce sont nos clients qui nous inspirent le plus. Voici quelques uns de nos membres très créatifs, Coralie qui allie l'impression 3D et la pâtisserie et également Laurent notre expert en figurine. 


Merci à Florent d'avoir répondu à nos petites questions et particulièrement, nous remercions Dagoma d'être notre partenaire officiel du Challenge des Makers 2019. 

D'ailleurs vous avez jusqu'au 13 mai pour vous inscrire, c'est par ici !


Ces articles pourraient vous intéresser

Découvrez tous les tutoriels partagés sur Oui Are Makers

Powered by Oui Are Makers