Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
`

**CAT-MAKER**

Sauvegarder: 1 J'aime

Partager:

Difficulté:

Adoptez un CAT-MAKER ! Réalisez votre chat-lampe de décoration !



Avec cette création j'ai cherché à relever 3 défis :
– Réaliser une lampe design en bois
– Rester dans un budget d’une trentaine d’euros (objectif personnel)
– Intégrer la contrainte des lettres « MAKER » à mon projet (olé !)


Une ÉTAPE OPTIONNELLE est également décrite mais SEULEMENT POUR LES PERSONNES AYANT REÇU UNE FORMATION A L’UTILISATION D’UNE DÉFONCEUSE. Rassurez-vous, cette étape optionnelle ne remet pas en cause la fabrication de votre CAT-MAKER, vous pourrez l’ignorer et poursuivre sans problème les étapes suivantes.

Matériel :

Budget : 1€

  • – 1 plaque de MDF de 6mm d’épaisseur (120×60)
  • – 1 charnière en plastique (type aéromodélisme : http://www.guixmodel.fr/images/stories/virtuemart/product/Charniere_plate_4c925afe3a23f.jpg)
  • – 1 douille pour ampoule E14
  • – 1 ampoule de 15W à vis type E14 (j’ai choisi rouge pour le côté « kitch »)
  • – 3 mètres de cordon de fer à repasser (le câble étant en tissus et non pas en plastique, je trouve cela plus joli)
  • – 3 pots de peinture à bois (ici j’ai choisi : rouge, noir et or)
  • – 1 pinceau (ou 1 petit rouleau à peinture)
  • – Quelques allumettes en bois
  • – 1 bouton à vis (type bouton de tiroir) de diamètre 6mm et de longueur de tige filetée de 15mm + un écrou de 6mm de diamètre
  • – 1 foret de diamètre 6mm et 1 foret de diamètre 26mm.. et une perceuse !
  • – 1 scie sauteuse (ou une scie à chantourner)
  • – De la colle à bois
  • – Du papier de verre gros grains et du papier de verre petits grains (pour les finitions)
  • – 1 cutter
  • – Des serre-joints
  • – Règle, gomme, crayon de papier, crayons de couleurs
  • – Feuilles de papier et carton épais (type boîte à chaussures)ET POUR L’ÉTAPE OPTIONNELLE : du scotch double face et une défonceuse avec une fraise à copier de 10mm de diamètre ET TOUS LES GUIDES ET CACHES DE SÉCURITÉ pour effectuer ce travail du bois.

Etape 1 : PRELIMINAIRE-1 (qui explique ma démarche complète, si vous voulez construire votre CAT-MAKER tout de suite, rendez-vous à l’ETAPE 6)



Je suis partie du chat lampe que j’ai vu en vitrine chez Fleux. Je l’ai imprimé sur une feuille de papier et ensuite j’ai placé une feuille calque dessus. J’ai essayé de dessiner toutes les pièces qui allaient constituer le chat.
Très rapidement, les lettres MAKER sont apparues : M pour les pattes arrière, A pour les pattes avant, K pour la tête, E pour le cou qui portera l’ampoule, R pour le corps… parfait, mon CAT-MAKER est né!

Etape 2 : PRELIMINAIRE-2 (pour réaliser directement votre CAT-MAKER voir l’ETAPE 6)

Maintenant que les lettres sont trouvées, je les ai décalquées sur une feuille de carton et je les ai assemblées pour tester le maintien du CAT-MAKER en format 3D… OK ça se monte ! on passe maintenant à la taille réelle car mon CAT-MAKER en carton fait seulement 5cm de haut pour le moment, c’est un petit chaton !

Etape 3 : PRELIMINAIRE-3 (pour réaliser directement votre CAT-MAKER voir l’ETAPE 6)



Alors ici, j’ai pris ma plus belle plume (de critérium) et j’ai dessiné au feeling les pièces pour qu’elles aient des proportions acceptables pour un chat avec une truffe en ampoule. J’ai donc commencé par dessiner la tête (K et E) en posant mon ampoule à côté pour visualiser les proportions, puis j’ai dessiné les autres lettres R (corps), A (pattes avant) et M (pattes arrière).

Etape 4 : PRELIMINAIRE-4 (pour réaliser directement votre CAT-MAKER voir l’ETAPE 6)

Encore une fois, j’ai voulu voir ce que mon CAT-MAKER représenterait en 3D taille réelle. J’ai donc découpé mes lettres dessinées sur une feuille de papier et les ai reportées sur un carton plus épais (type carton d’emballage, carton à chaussure). J’ai ensuite découpé les lettres en cartons.

Etape 5 : PRELIMINAIRE-5 (pour réaliser directement votre CAT-MAKER voir l’ETAPE 6)

Assemblons et voyons ! Mon CAT-MAKER taille réelle me plaît (ouf !), on continue !
PS : notez la taille de mon premier prototype par rapport à celui en taille réelle !

Etape 6 : Passons aux choses sérieuses : dessiner les pièces sur la planche de bois

Pour ma part, j’ai reporté mes lettres en carton sur ma plaque de MDF de 6mm d’épaisseur. De votre côté, comme je suis sympas (et surtout que c’est la consigne !), cliquez sur le lien pour télécharger les lettres et les imprimer.

Etape 7 : La découpe des lettres

Fixez la plaque de MDF avec des serre-joints et découpez toutes les lettres avec la scie sauteuse (ou scie à chantourner).
FAITES ATTENTION A VOS DOIGTS !

Etape 8 : Comme on dit, il faut arrondir les angles !

Même si la scie sauteuse est précise, les formes courbes serrées sont difficiles à réaliser… alors tous à vos papiers de verre gros grains pour dégrossir, puis petits grains pour affiner !

Etape 9 : Préparer les assemblages

Réalisez les fentes sur les pattes arrière et avant (percez un trou de diamètre 6mm puis découpez la fente avec la scie sauteuse).
Ensuite effectuez le perçage (de diamètre 6mm) pour assembler le corps et la tête à l’aide du bouton à vis.
Enfin, réalisez le perçage de diamètre 26mm pour passer la douille de l’ampoule dans la tête du chat (toutes les cotes sont sur mes fichiers que vous avez téléchargés en ETAPE 6.. trop gentille !)

Etape 10 : Assemblons pour voir !

Assemblez les pièces, effectuez les ajustements nécessaires (ponçage) pour que les pièces s’emboitent sans frotter (car plus tard avec la peinture, vous aurez des soucis si vos encastrements sont fait à force !).

Etape 11 : Heum… il ne manque pas quelque chose ? horreur ! j’ai oublié la queue !!



Oups, je me disais bien qu’il manquait quelque chose à mon CAT-MAKER…
Alors on recommence : dessin de la queue au feeling, découpe dans le carton, découpe dans la plaque de MDF (ouf il m’en reste !), ponçage et ajustage ! J’expliquerai plus bas comme je vais la fixer au corps.

Etape 12 : OPTIONNELLE : UNIQUEMENT POUR LES UTILISATEURS DE DEFONCEUSE. CETTE ETAPE N’EST PAS ESSENTIELLE POUR VOTRE CAT-MAKER, SI VOUS NE MATRISEZ PAS CETTE TECHNIQUE, PASSEZ DIRECTEMENT A L’ETAPE SUIVANTE.

Je souhaitais pouvoir refaire d’autres chats rapidement sans avoir à repasser par les étapes de ponçage et ajustage qui sont assez longues. Pour cela, je vais utiliser une défonceuse à bois équipée d’une fraise à copie qui va s’appuyer sur des gabarits. Pas de panique, je vous explique : on redessine d’abord les pièces sur la plaque de MDF et on les découpe à la scie sauteuse, mais cette fois, pas besoin de découper sur le trait, une découpe grossière à 5 mm du bord fera l’affaire. Ensuite on place du scotch double face pour faire tenir le gabarit (les lettres initiales finies) sur les pièces à copier (celles que nous venons de découper grossièrement).

Ensuite on prépare sa défonceuse, on ajuste la hauteur de l’outil : l’outil possède un roulement en haut qui est du diamètre de la fraise. Ceci veut dire que l’on va placer le gabarit (notre pièce déjà finie) de telle manière qu’elle appuie sur ce roulement (elle servira de guide alors que la pièce collée en dessous sera découpée par la fraise). Placez tous les éléments de sécurité (caches, presseurs….) et procédez à la découpe de vos lettres. Certains angles trop courts devront être repris à la main comme par exemple ceux de la lettre M. Vous voilà équipés pour faire une production en série !

ATTENTION : NE TRAVAILLEZ PAS SANS VOS ÉLÉMENTS DE SÉCURITÉ. NE RÉALISEZ PAS CETTE ÉTAPE SI VOUS N’AVEZ PAS REÇU UNE FORMATION A L’UTILISATION DE LA DÉFONCEUSE. Je précise que pour réaliser les photos, j’ai arrêté la machine et enlevé les éléments de sécurité afin que vous puissiez voir plus facilement le travail de la défonceuse. Ensuite les éléments de sécurités on été remis. FAITES ATTENTION A VOS DOIGTS !

Je remercie mon père (menuisier) pour ses conseils à l’utilisation de cette machine.

Etape 13 : On revient au processus de fabrication normal : « fixer » les pièces

Maintenant que nous avons toutes les pièces bien poncées, bien arrondies et qui s’assemblent facilement, il nous faut les « fixer ». Pour ma part, j’ai choisi de ne rien coller, mais juste de faire tenir les pièces sur des rebords (allumettes collées). En photo c’est plus parlant ! J’ai donc coupé au cutter 6 allumettes : 2 pour faire tenir les pattes arrière sur le corps, 2 faire tenir les pattes avant sur le corps, 2 pour faire tenir la tête sur le cou. Collez ces allumettes à la colle à bois en les maintenant avec des serre-joints (compter 1h30 de séchage pour une bonne prise).

Etape 14 : Et la queue !

Je souhaitais au départ mettre une charnière en métal, sauf que je l’avais choisie bien trop grosse. Je me suis rabattue sur une charnière en plastique de type aéromodélisme. Il faut tracer l’emplacement de la charnière et enlever la matière au centre de la queue et du corps pour y insérer la charnière à l’intérieur. Pour cela, utilisez un cutter… ATTENTION A VOS DOIGTS ! Ma charnière étant trop grande, j’ai choisi de couper les côtés, cela tiendra aussi bien, et me permettra de réaliser une incision moins profonde. Ensuite, il suffit de coller avec de la colle à bois. Je recommande de ne coller cette pièce qu’après avoir peint les pièces ! surtout si la queue est de couleur différente du corps.

Etape 15 : Notre CAT-MAKER est prêt… mais il lui manque de couleurs !



Pour choisir quelles couleurs je souhaitais utiliser, j’ai ouvert un document Word et y ai inséré 4 de mes photos que j’ai préalablement retraitées en noir et blanc. J’ai imprimé la page Word et pris mes plus belles couleurs et laissé court à mon imagination pour faire un CAT-MAKER « design ». J’ai abouti à 4 versions différentes, que j’ai ensuite soumises à mes amis pour qu’ils choisissent leur version préférée… la n°3 est sortie en majorité ! Pour vous faciliter votre tâche, cliquez sur le document Word téléchargeable avec les photos en noir & blanc (royal, non ?!).

Etape 16 : Peinture !

Alors, vous avez de la chance, j’ai testé pour vous 2 techniques… disons que je pensais que la bombe acrylique me ferait gagner du temps… sauf que, c’était sans compter que sur du MDF, ce n’est pas une bonne idée car le bois absorbe comme une éponge et ne fait pas ressortir la couleur ! Du coup, retour au magasin pour acheter de la peinture en pot… ça marche bien mieux !

Autre astuce : j’avais commencé à peindre mes pièces avec un pinceau… sauf que je ne suis pas fan des traits laissés par les poils du pinceau. J’ai donc opté pour l’utilisation d’un petit rouleau à peinture, cela donne un effet qui approche plus la fourrure d’un chat.

Etape 17 : Assembler votre lampe et votre CAT-MAKER… normalement il devrait rougir de la truffe !

Reliez la douille à votre câble électrique, placer l’ampoule, assemblez votre CAT-MAKER, brancher… votre CAT-MAKER à la truffe qui chauffe et qui passe au rouge? bravo, vous avez bien travaillé !

Etape 18 : Likez, votez !


N’oubliez pas de voter pour moi ☺ merci !
Et bonne chance à tous les makers / makeuses !


Sauvegarder: 1 J'aime

Partager:

Recevez une fois par mois les meilleurs tutoriels Déco dans votre boîte mail


Ces tutoriels devraient vous plaire

Rénovation d’un vieux fauteuil Voltaire
Comment teindre les oeufs pour Pâques naturellement avec les épluchures d'oignons
Le livre végétal

Audreyb

Suivre

Vues: 364
J'aime: 1

Découvrez d'autres tutoriels de

Audreyb